Chaque jour qui passe nous rapproche davantage du rêve d’une encyclopédie globale, exhaustive et aisément accessible. Wikipedia annonce ajouter une nouvelle fonctionnalité bien pratique : 130 000 citations de livres sur l’encyclopédie seront désormais cliquables directement vers l’extrait en question. Plus besoin d’aller chercher dans sa bibliothèque ou d’aller soi-même à la recherche de la citation sur Google Books.

Cette nouvelle option est le fruit d’une collaboration avec The Internet Archive qui a numérisé 50 000 ouvrages en plusieurs langues, dont l’anglais, le grec et l’arabe. Connecter les fiches Wikipedia et les livres numérisés par l’organisation à but non-lucratif tombe sous le sens : rendre cliquables des extraits utilisés dans des fiches est un progrès en terme d’ergonomie et une manière astucieuse pour que les vieux livres ne mordent pas la poussière dans leur bibliothèque virtuelle.

Exemple pratique : sur la fiche en anglais de Martin Luther King, la note 123 renvoie à la page 299 de l’ouvrage To Redeem the Soul of America. En cliquant sur le numéro de page, on est redirigé vers la page exacte dans le livre cité sur The Internet Archive.

Extrait de livres cliquables dans Wikipedia

En cliquant sur une citation de livre, les internautes de Wikipedia peuvent lire quelques pages de l’ouvrage et louer, s’ils le souhaitent, une copie digitale du livre. Cela fonctionne comme à la bonne vieille bibliothèque du quartier : chaque personne peut louer 5 livres pour 14 jours chacun.

« Essentiel pour informer une nouvelle génération éduquée au numérique »

« Ce qui a été écrit dans les livres pendant de nombreux siècles est essentiel pour informer une nouvelle génération éduquée au numérique », déclare Brewster Kahle, bibliothécaire de l’Internet Archive. « Nous espérons connecter les lecteurs aux livres en plaçant des livres au coeur même du web, en commençant par Wikipédia. » L’objectif est de rendre cette bibliothèque virtuelle attractive pour les étudiants, journalistes et autres personnes utilisant abondamment Wikipédia.

Cette nouvelle option est une véritable avancée pour la relecture et la vérification des fiches de l’encyclopédie : « J’ai essayé de fact-checker des pages Wikipédia en comparant avec les extraits de présentation des livres sur Google Books mais il manque souvent du contexte pour apprécier si le livre a bien été cité », explique à Wired Mike Caulfield, un expert en culture numérique au Washington State University Vancouver. « La capacité de pouvoir lire une page ou deux de contexte autour d’une citation est cruciale à la fois pour les éditeurs qui cherchent à protéger l’intégrité des articles et pour les lecteurs qui peuvent ainsi vérifier par eux-même les sources ».

Seulement 50 000 références de livres

L’idée est ambitieuse mais se heurte à quelques limitations techniques et pratiques. Pour que les liens fonctionnent, il faut que les contributeurs de Wikipedia citent le livre et la page spécifique en utilisant le bon format. Pour les livres possédant un numéro ISBN, la manipulation est simple. Elle se complique quand les livres n’en possèdent pas, les citations sont alors potentiellement mal formatées.

Autre limitation : l’index de livres est pour l’instant limité. Avec seulement 50 000 références, The Internet Archive est encore bien loin de couvrir toute l’étendue de la connaissance humaine. Et notamment les ouvrages en français.