Avant tout connu du grand public pour ses cartes graphiques, NVIDIA investit massivement auprès des entreprises afin de diversifier ses activités et de s’étendre vers de nouveaux secteurs… comme celui de la 5G. Le groupe a ainsi présenté en début de semaine « Aerial », un kit de développement destiné à concevoir des RAN (radio access networks) 5G capables de fonctionner grâce à de la mémoire GPU. Jensen Huang, CEO du groupe californien, a également annoncé un ensemble de partenariats destinés à conforter NVIDIA dans ses ambitions sur les marchés de la 5G et de l’informatique de pointe (notamment voué à l’IA en entreprise), nous explique le média américain VentureBeat.

On apprend ainsi que l’éditeur de distributions GNU/Linux Red Hat (racheté par IBM fin 2018 pour quelque 34 milliards de dollars) collaborera avec NVIDIA afin de créer un cloud natif pensé pour les télécoms. Ce dernier fonctionnera avec la plateforme EGX de NVIDIA et sera voué à aiguiller et simplifier la tâche aux entreprises dans leur transition vers la technologie 5G. Un partenariat potentiellement porteur : Red Hat dénombre en effet une centaine de clients rattachés au vaste domaine des télécoms. De quoi permettre à NVIDIA d’infuser son savoir faire et ses technologies au sein de nombreuses entreprises et structures.

Parmi les autres partenaires de NVIDIA sur le secteur de la 5G, un certain Ericsson. “En travaillant avec Ericsson nous faisons en sorte de faire fonctionner les RAN 5G en software“, explique Justin Boitano, Manager en solutions logicielles avancées et informatique d’entreprise pour NVIDIA. “Cela permet au logiciel de fonctionner sur un cloud natif [géré] par Red-Hat et le tout avec du matériel standard NVIDIA”.

NVIDIA s’apprête par ailleurs à collaborer avec Microsoft, notamment pour développer l’IA et l’internet des objets en entreprise. Un autre projet ambitieux pour le groupe au caméléon qui peut compter sur sa plateforme hautes-performances NVIDIA EGX. Présentée pour la première fois en mai dernier, et avec l’IA en ligne de mire, cette dernière est capable de supporter les librairies Cuda-X et certains systèmes comme Kubernetes, tout en étant propulsée par les puces GPU Tesla T4 du fondeur. L’EGX est d’ores et déjà utilisé par certains grands noms, comme BMW, Walmart, ou encore la ville de San Francisco…

A noter que d’autres entreprises grand public se tournent et investissent dans le marché (très) porteur de la 5G. C’est notamment le cas du japonais Rakuten, dont nous avons couvert l’actualité au travers d’un dossier complet.