Les expérimentations continuent chez Nissan. Le constructeur japonais veut perfectionner son savoir-faire dans la fabrication des véhicules électriques. La marque a dévoilé un concept électrique sur la base du Nissan Leaf e+. Ce modèle est légèrement augmenté cat il comporte 2 moteurs. Il est actuellement testé sur les pistes de Nissan.

Un modèle électrique avec 2 moteurs

Ce nouveau concept est révolutionnaire dans la catégorie des véhicules électriques. En effet, Nissan teste une nouvelle motorisation, pour être plus précis il s’agit en réalité d’une double motorisation. Ce nouveau véhicule électrique offre à la fois plus de contrôle et surtout beaucoup plus de puissance. Le prototype de Nissan dépasse les 227 kW de puissance de pointe, ce qui équivaut environ à 304 chevaux. C’est rare d’atteindre autant de puissance avec un véhicule électrique.

Sur ce nouveau véhicule, Nissan a également testé une commande de freinage indépendante. Concrètement, le constructeur a pensé à installer un système de freinage arrière capable de “récupérer l’énergie” du véhicule. Voilà qui devrait éviter des désagréments en cas de freinage trop violent. Attention : n’imaginez pas que ce véhicule soit commercialisé dans les mois à venir. En revanche, Nissan n’a pas peur de dire que cette technologie pourrait intégrer la prochaine génération des véhicules électriques qui sortiront de ses usines.

Un indice sur le développement de l’électrique chez Nissan

Même si ce prototype ne deviendra pas tout de suite un véhicule de série chez Nissan, les experts du secteur estiment qu’il est plus probable que des variantes de cette technologie puissent aussi s’intégrer sur des véhicules déjà existants. Un double moteur est envisageable sur les grandes berlines de la marque ou même sur les voitures de sport. Avec un tel gain de puissance, Nissan espère créer une véritable valeur ajoutée par rapport aux véhicules électriques de ses concurrents.

Le développement des véhicules électriques représente un nouveau marché intéressant pour les constructeurs du monde entier. Aux États-Unis, la vente de véhicules électriques est en hausse de 100%. Un souffle de changement se profile dans le parc automobile américain. Selon IHS Markit, 208 000 véhicules électriques ont été immatriculés aux USA en 2018. C’est plus du double des 100 000 véhicules vendus en 2017. C’est aussi le cas dans d’autres pays : en Norvège, un tiers des véhicules vendus en 2018 étaient électriques. Les perspectives de développement sont bonnes.