Dans un récent changement repéré par Adweek, Instagram a modifié sa politique concernant la consultation du contenu. Auparavant, un individu qui n’était pas connecté à son compte pouvait consulter en illimité les publications d’un compte public sur Instagram. Désormais, le réseau social force les internautes à se connecter après avoir regardé “un certain nombre” de contenus.

Fini le contenu en illimité

Un porte-parole de l’entreprise a ainsi expliqué “maintenant, si vous n’êtes pas connecté à Instagram, vous ne pouvez voir qu’un certain nombre de publications sur les profils publics avant qu’on vous demande de vous connecter. Il s’agit d’aider les gens à voir des photos sur Instagram et à comprendre ensuite comment obtenir la meilleure expérience Instagram en faisant partie de la communauté, en établissant des liens et en interagissant avec les gens et les choses qu’ils aiment ».

Après avoir navigué de manière “incognito”, les utilisateurs voient l’écran suivant apparaître. Peu importe ce qu’ils essaient de faire, ils se retrouveront bloquer et n’auront d’autre choix que de se connecter ou s’inscrire sur le réseau social. Pour ma part, après deux publications, l’écran de connexion est apparu.

aperçu de la pop-up connexion sur Instagram

Instagram veut conserver les utilisateurs dans son écosystème

Ce changement peut s’avérer gênant pour les internautes, mais c’est un moyen logique pour Instagram de forcer à l’inscription et ainsi augmenter son nombre d’utilisateurs. Instagram veut également favoriser les interactions au coeur de sa plateforme.

Le réseau social appartenant à Facebook dispose aujourd’hui de plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois, dont 500 millions qui se connectent chaque jour.

L’entité de Facebook, n’a jamais connu de polémique aussi importante que Facebook et Cambridge Analytica. Le réseau social est plébiscité par tous types d’utilisateurs : influenceurs, stars, marques, médias, personnes lambdas. C’est un lieu de partage et d’inspiration. Afin de rappeler l’objectif initial de la plateforme, Instagram a d’ailleurs commencé à tester une version sans like dans différents marchés, afin de réduire la pression sociale qui découle du réseau social.