Spotify diffusera de la publicité à ses abonnés. Si l’écoute gratuite est parsemée d’annonces commerciales, les abonnés vont bientôt recevoir des promotions eux aussi. Le contenu des annonces sera consacré à la sortie des albums, principalement. Les premiers tests auront lieu aux États-Unis.

De la publicité pour les abonnés payants

Les artistes pourront verser de l’argent à la plateforme suédoise pour faire la promotion de leur dernier album : « lors de ce test, nous offrons la possibilité aux artistes de payer pour la diffusion de telles recommandations », et celles-ci seront diffusées auprès des utilisateurs de la version gratuite comme de la version payante déclare l’équipe de Spotify.

Si la société se targue de donner aux artistes les moyens de s’adresser directement à leur public, les utilisateurs, eux, n’auront d’autres choix que d’écouter ces annonces publicitaires… Mais qu’ils se rassurent, la magie de la personnalisation client opérera. Ainsi les annonces proviendront des artistes les plus écoutés, chéris, adorés. De quoi rendre l’expérience musicale des auditeurs “encore plus puissante”, pour reprendre les termes de Spotify.

Crédit : Spotify

Ces annonces seront d’abord diffusées sur la plateforme aux États-Unis. Nouvelle source de rémunération pour Spotify, qui ne cesse de grandir depuis son apparition en 2005, mais qui peine toujours à dégager un bénéfice sur le long terme.

Parmi ses 200 millions d’utilisateurs actif mensuels, la plateforme compte 100 millions d’abonnés premium en 2019. Les revenus tirés de la publicité diffusée à l’écoute gratuite étant trop faibles pour espérer en tirer un bénéfice quelconque, la plateforme se doit de développer des stratégies pour obtenir une meilleure rémunération provenant des abonnés.