Mercredi 23 octobre, la compagnie Tesla affichait une augmentation des revenus à la fin du troisième trimestre 2019. Si les analystes avaient prédit une perte de 200 millions de dollars, le constructeur automobile déclare un gain de 143 millions de dollars. Cette augmentation serait due à la baisse des coûts opérationnels depuis la production du Model 3, d’après la société. Bonne nouvelle pour Tesla, qui, depuis sa récente mise en route de la production en Chine, devrait voir ses revenus en continuelle hausse.

Un bilan prometteur pour la suite

Après publication des comptes trimestriels, le titre du constructeur a grimpé sur le marché de la Bourse. Et pour cause, l’augmentation des revenus effectuée, tandis que la compagnie affichaient des ventes en baisse : seulement 97.000 voitures livrées annoncées début octobre 2019. Un autre paramètre est certainement rentré en ligne de compte : le lancement de la production d’automobiles en Chine, officiellement autorisée depuis octobre 2019, comme le rapportait Reuters.

Un ex-employé du Gigafactory a déposé une plainte contre Tesla

© Tesla

Le groupe est parvenu à être rentable malgré la baisse des ventes en réduisant les coûts de production à leur valeur substantielle, indique la compagnie : « nos dépenses opérationnelles sont à leur plus bas niveau depuis le début de la production du Model 3 ».

Si Tesla a su retenir ses coûts, le chiffre d’affaires a légèrement reculé : 6,3 milliards de dollars (soit une baisse de 7,6 %) cette année. Il semblerait donc, que les nouveaux défis à réaliser tiennent dans la production, et la livraison des véhicules. La société se dit « pleinement confiante » sur ces deux points. Rappelons qu’Elon Musk avait annoncé une livraison comprise entre 360.000 et 400.000 véhicules pour 2019. Ayant vendu 158.000 véhicules durant les deux premiers semestres, le dernier trimestre ne va pas être de tout repos.

Néanmoins, depuis la phase de tests lancée auprès de la giga-usine construite près de Shanghaï, Tesla déclare que le coût de système de production du Model 3 serait de « 65 % moins cher » que celui aux États-Unis.

Rappelons que cette usine en marche depuis début octobre en Chine devrait permettre au constructeur de réduire ses coûts de production, d’atteindre le marché chinois, et qui plus est de ne plus payer les droits de douane réservés aux voitures américaines, n’étant plus soumis à la livraison depuis le territoire américain.

Tesla déclarait par ailleurs être bientôt en mesure d’annoncer dans quel pays la société construira son usine européenne. Cette multi implantation permettra au constructeur d’éviter “les droits de douane”, et les “changements de politique fiscale ».

Pour conclure, Tesla a également annoncé le début de la production du Model Y courant 2020.