Ouvert en août dernier, Amazon a inauguré mardi 22 octobre son nouveau centre de distribution en France, le sixième. Situé à Brétigny-sur-Orge, ce nouveau centre est réparti sur trois étages, pour une surface totale de 152 000m2.

On retrouve dans cet entrepôt, 3 000 salariés, dont 670 en CDI, mais surtout 4 000 robots qui se déplacent dans les allées pour apporter les produits aux employés. C’est le premier centre de la société en France à être autant robotisé, comme le rapporte Le Figaro.

Amazon veut accélérer la cadence

Initialement, le centre devait ouvrir en 2018. Suite à divers problèmes, l’ouverture a finalement eu lieu au début du mois d’août 2019.  Avec ce centre, Amazon souhaite créer de l’emploi. Plus de 1000 CDI sur trois ans, un objectif qui risque d’être atteint rapidement.

Les robots orange construits par Amazon Robotics sont une aide pour les “pickers”, les personnes qui s’occupent de préparer les commandes. Dans les cinq autres centres en France, les pickers doivent se déplacer à pied et ainsi parcourir plusieurs kilomètres dans les entrepôts pour aller chercher les produits. Dans le centre de Brétigny, c’est 20 millions de produits qui sont stockés.

robot d'Amazon qui porte des étagères de produits

Avec l’aide des robots, Amazon compte bien optimiser son stockage et surtout gagner du temps. À terme l’entreprise veut accélérer les délais de livraison. Amazon souhaite passer d’un délai de 24 heures à 12 heures. Le président d’Amazon France Logistics, Ronan Bolé explique “l’objectif de cet entrepôt est de servir encore mieux la France et surtout la région parisienne, Paris étant une ville qui commande beaucoup à l’échelle européenne. Le site nous permet de gagner en vitesse d’exécution et d’avoir une granularité plus fine dans le tri de nos colis, en les organisant par ville ou par zone. Des camions peuvent ainsi partir directement dans les agences dédiées au dernier kilomètre sans passer par une phase de tri. Le gain peut être de deux à trois heures sur une commande“.

Amazon automatise, mais pas trop

Dans le monde, 50 centres de l’entreprise américaine sont équipés de ces robots. Cette révolution technologique est importante pour la France, mais lorsqu’on connaît les ambitions d’Amazon qui souhaite mettre en place des entrepôts entièrement automatisés, des questions se posent.

Même si ces entrepôts ne sont pas prêts de voir le jour avant une dizaine d’années, Amazon introduit de plus en plus les robots dans ces centres. En mai dernier, la société de Jeff Bezos a intégré des machines allant 4 à 5 fois plus vite que des humains et qui pourraient détruire plus de 1 000 emplois

Amazon intègre donc ces robots orange dans le centre de Brétigny-sur-Orge pour gagner du temps, faciliter les conditions de travail des employés, mais également familiariser les employés à cette technologie, qui pour le moment ne va pas remplacer le travail des humains.