Une société sans publicité ? C’est quasiment impossible. À l’avenir, la publicité pourrait faire son apparition d’une manière totalement différente et innovante, sans pour autant gêner l’expérience utilisateur. Comme l’a remarqué Matthew Brennan, spécialiste de la tech chinoise, Tencent teste actuellement sur sa propre plateforme vidéo des publicités intégrées dans les films et séries.

Des publicités qui ne perturbent pas l’expérience utilisateur


Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, des publicités apparaissent sur des objets. On remarque par exemple dès les premières secondes que le gobelet comportant du café se transforme passant du orange au bleu, avec une publicité insérée dessus. Ensuite, le panneau publicitaire à la base vierge, laisse place à une publicité pour Luckin Coffee, une chaîne de cafés en Chine. Sur la façade de l’immeuble, une publicité sous la forme d’un T apparaît également. Lorsque les deux jeunes femmes déjeunent, deux gobelets de café apparaissent comme par magie. Vers 0.28 secondes, alors qu’on nous montre une route, un panneau publicitaire s’affiche.

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que contrairement à aujourd’hui où les publicités apparaissent en cours de diffusion et arrête donc la vidéo le temps de quelques secondes, ici la publicité est intégrée au contenu. Le regard de l’utilisateur n’est pas perturbé, ni son expérience de visionnage et l’intégration se fait de manière assez fluide.

Ce format développé par Mirriad, utilise l’intelligence artificielle pour identifier “les placements les plus naturels et contextuels“. Ensuite, la publicité est insérée. Un “processus très rapide et flexible“. Enfin, Mirriad explique que les annonceurs achètent la publicité, comme s’ils achetaient de la publicité plus traditionnelle.

Et les bloqueurs de publicité ?

Comme le souligne à juste titre Matthew Brennan, ce nouveau type de publicité risque de poser problème aux bloqueurs de publicité. Ces dernières sont en mesure de masquer les bannières publicités ou des publicités jugées intrusives. Mais avec ce format directement intégré à la vidéo, le blocage risque d’être plus complexe.

On ne sait pas non plus comment les publicités fonctionnent, si elles sont cliquables ou non. Ce format a cependant l’avantage d’améliorer la mémorisation d’une marque.

Un format qui soulève de nombreuses problématiques

Autre problématique, les publicités viennent s’intégrer dans du contenu dit original. L’insertion de publicité pourrait également poser problème si la personne ayant les droits sur le contenu n’a pas donné son accord.

Ce nouveau format est actuellement testé sur la plateforme Tencent Video, qui compte 97 millions d’abonnés payants en Chine. Si le test est concluant, on imagine déjà que ce nouveau type de publicités va s’étendre à plus d’acteurs de la vidéo, comme par exemple YouTube ou pourquoi pas Facebook.

Le projet est intéressant donc, mais les réactions sont mitigées. on peut lire “c’est effrayant, mais également très cool“, “quel cauchemar” ou encore “cela va ruiner les films“. Le côté positif en fonction de l’avancement de la technologie, c’est que les publicités pourraient être personnalisées en fonction de la personne qui regarde et il pourrait y avoir moins de coupures publicitaires traditionnelles.