C’est la dernière innovation en date du côté d’IBM. En partenariat avec la société Raw Seafoods basée au Massachusetts, IBM veut se servir de la blockchain pour améliorer la transparence dans la chaîne d’approvisionnement des produits de la mer.

IBM veut apporter de la transparence

Et si demain nous pouvions retracer exactement le chemin parcouru par le poisson qui se trouve dans notre assiette ? C’est précisément ce que veut faire IBM. De nombreux scandales sur la manière dont sont pêchés certains animaux de la mer ont éclaté au cours de ces dernières années. IBM souhaite améliorer la sécurité et les conditions de pêche de certains poissons, en permettant à n’importe qui d’avoir accès à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement.

Le partenariat entre les deux sociétés va démarrer par l’étude de l’approvisionnement des coquilles Saint-Jacques. Que se passe-t-il entre le moment où elles sont pêchées et leur arrivée sur le marché ou dans nos assiettes ? Grâce à son nouveau système de blockchain, IBM pourra partager les données des pêcheurs. Cela permettra à n’importe qui de savoir où et quand les prises ont été effectuées.

Une révolution dans le monde de la traçabilité ?

Rajendra Rao, directeur général de IBM Food Trust précise que : “traditionnellement, la traçabilité de l’origine d’un produit alimentaire donné pouvait prendre plusieurs jours. Parfois cela n’était même pas possible. Notre système permet de réduire ce délai à quelques secondes. Nous sommes en mesure de résoudre 3 des principales préoccupations des consommateurs qui les dissuadent d’apprécier les fruits de mer : la sécurité, la durabilité et l’authenticité”.

Rajendra Rao ajoute que : “notre outil suivra également le moment où le bateau a débarqué, la manière dont les coquilles Saint-Jacques sont triées, sélectionnées, emballées et expédiées à leur destination finale. Des photos et des vidéos seront même accessibles“. Concrètement, toute personne autorisée pourra accéder à l’information souhaitée pour voir où se trouvaient les coquilles Saint-Jacques lors de leur périple entre la mer et le marché.

Toujours en partenariat avec IBM, Raw Seafood prévoit de créer une application, directement connectée à la plateforme de suivi. Cette dernière doit permettre aux consommateurs d’un restaurant de scanner un QR code qui se trouverait sur le menu pour obtenir des informations détaillées sur les coquilles Saint-Jacques qu’ils s’apprêtent à manger.