Notre quotidien est ponctué par la publicité. L’intelligence artificielle joue un rôle important dans la construction des algorithmes qui nous montrent ces annonces. Google veut améliorer l’expérience des utilisateurs en permettant d’éviter les répétitions. Concrètement, grâce au machine learning, l’entreprise américaine est désormais capable d’éviter de nous montrer deux fois la même publicité.

L’IA au service de l’expérience

Que cela nous plaise ou non, les publicités régissent Internet et permettent à de nombreux acteurs du digital de vivre. Certaines sont très intrusives, d’autres ne sont pas adaptées, bref les annonceurs s’acharnent à nous montrer des publicités parfois de manière répétitive. Google veut légèrement modifier les règles. La société de Mountain View considère désormais qu’il est inopportun pour un internaute d’apercevoir plusieurs fois la même publicité.

Pour résoudre ce problème, Google (l’entreprise qui domine le monde de la publicité en ligne) a utilisé le machine learning pour nous éviter d’apercevoir deux fois de suite la même annonce. Pas mal non ? Cette solution intervient dans le cadre de la politique de protection de la vie privée menée par Google pour tenter de répondre aux exigences des organes de régulation. Le machine learning va permettre à l’entreprise de gérer la fréquence à laquelle une annonce est montrée à un utilisateur lorsque les cookies seront bloqués.

Objectif : améliorer le rendement pour les annonceurs

Nous sommes tous d’accord sur un point : la diffusion de publicités de manière répétée peut avoir un effet négatif sur l’image de la marque à l’origine de la campagne. Souvent intéressé par le “coût par clic”, l’annonceur risque d’être déçu si sa publicité est visionnée plusieurs fois par le même utilisateur car il ne cliquera pas plusieurs fois. Et vous le savez, si l’éditeur n’obtient pas de clics publicitaires, il n’obtient pas de revenus publicitaires. Cette solution sera développée dès le mois prochain sur Display & Video 360, et débarquera plus tard sur Google Ads.

Un porte-parole de Google explique que : “en utilisant des modèles de trafic lorsqu’un cookie tiers est disponible et en les analysant à un niveau agrégé dans l’ensemble des éditeurs Google Ad Manager, nous pouvons créer des modèles pour prédire le trafic lorsqu’un cookie tiers n’est pas présent. Cela nous permet d’estimer la probabilité que les utilisateurs visitent différents sites qui diffusent les mêmes annonces via Google Ad Manager. Le résultat final est que si Google prédit que vous avez déjà vu une annonce particulière sur un site, il évitera de diffuser l’annonce sur un autre site”.