Naviguer sur le web quand on a un problème de vue, n’est pas une tâche aisée. Pour faciliter le quotidien des malvoyants et des aveugles, Google va utiliser l’IA afin de générer des descriptions automatiques pour plusieurs milliers d’images.

Des descriptions remplies automatiquement

Sur Internet et particulièrement les réseaux sociaux, les images sont utilisées pour illustrer des faits ou tout simplement remplacer des mots. Les personnes malvoyantes utilisent pour naviguer sur le web un lecteur d’écran ou une plage braille.
Pour lire une image cependant, il faut que les balises alt, plus communément appelées texte alternatif soient remplies. Ces dernières servent à décrire ce qu’une image contient.

Nombreuses sont les entreprises qui ne remplissent pas ces balises et ne permettent donc pas aux personnes souffrant d’un handicap visuel de savoir ce que l’image représente. Google a donc décidé de prendre les devants en utilisant la reconnaissance d’images. De cette manière, la balise alt sera automatiquement remplie sur Chrome avec une description générée automatiquement. Plus de 10 millions d’images ont déjà été décrites, durant les tests menés par Google.

Il y a quelques mois, Instagram a annoncé utiliser la reconnaissance d’objets pour insérer automatiquement un texte alternatif. Les utilisateurs ont également la possibilité de remplir manuellement ce champs. Facebook propose également une fonctionnalité similaire afin de faciliter la navigation des personnes avec un handicap visuel sur la plateforme.

Des descriptions approximatives pour ne pas tromper l’utilisateur

L’équipe “accessibilité” travaillant pour Google Chrome utilise la même technologie qui permet aux utilisateurs de rechercher une image sur Google Photos. Au moment de la lecture, rien ne sera affirmé, c’est-à-dire que le lecteur entendra “cela ressemble à ….”.

La description sera donc contextualisée pour que les utilisateurs comprennent que la description a été générée automatiquement et non remplie par un humain, comme l’explique Dominic Mazzoni, le tech lead de l’équipe accessibilité de Chrome et Chrome OS. Cependant, si l’IA n’arrive pas à identifier ce qui se trouve sur l’image, la balise ne sera pas remplie. Google indiquera “aucune description disponible”.

La fonctionnalité peut être activée ou désactivée, par les personnes qui utilisent un lecteur d’écran. Les descriptions seront lues et n’apparaîtront pas pas à l’écran. Elles peuvent être activées pour une page unique ou bien pour toutes les pages. Pour le moment, les descriptions sont fournies en anglais, peu importe la langue définie dans Chrome.