La Chine élève des porcs aussi lourds que des ours polaires
Science

La Chine élève des porcs aussi lourds que des ours polaires

Face à la crise qui touche ce marché, les agriculteurs chinois agissent en créant des cochons géants.

La peste porcine africaine a semé la discorde dans la production de porc en Chine. Le pays aurait perdu près de la moitié de son cheptel porcin, formant ainsi des disparités importantes au sein du marché. En effet, le prix au kilo aurait augmenté de 46,7%, une inflation énorme que le gouvernement tente de contrôler.

Des agriculteurs désespérés

À chaque crise ses solutions, pour y faire face, le gouvernement chinois a simplement demandé à ses agriculteurs d’augmenter leurs productions de cochon. Cependant, les prix des porcelets et des truies reproductrices sont montés en flèche et les rendant inaccessibles pour de nombreux producteurs.

Ainsi, les agriculteurs se dirigent vers des solutions différentes. Il semblerait que l’augmentation du poids des porcs soit le nouveau moyen pour gagner de l’argent. En effet, dans la province du Guangxi, on trouve des cochons pesant près de 500 kilos, soit l’équivalant d’un ours polaire mâle. Vendre des cochons de cette envergure rapporterait jusqu’à 10 000 yuans (environ 1 300 euros).

Une espèce maltraitée et un environnement abîmé

La hausse du poids des porcs devient donc le nouveau moyen d’action pour les agriculteurs qui tentent de faire face à cette crise. Le phénomène prend de l’ampleur, le poids observé aujourd’hui est autour de 175 kg alors qu’un cochon pèse habituellement près de 125 kg. Les petits et moyens producteurs ne sont pas les seuls concernés, Wens Foodstuffs Group Co, le plus grand éleveur de porcs du pays a également annoncé l’augmentation du poids de ses cochons.

Ainsi, les entreprises souhaitent atteindre 14% de poids supérieurs pour obtenir une hausse des profits de 30%. Pour soutenir ces initiatives, certaines mesures environnementales ont été levées pour faciliter la relance du marché. Pendant que certains se mobilisent pour réduire l’impact environnemental, d’autres modifient les règles de fonds au profit de l’économie.

Send this to a friend