Royaume-Uni : La première clinique visant à "soigner" l'addiction aux jeux vidéo ouvre ses portes
Technologie

Royaume-Uni : La première clinique visant à « soigner » l’addiction aux jeux vidéo ouvre ses portes

Entourés par des professionnels, les jeunes seront accompagnés pour se concentrer sur les relations humaines ou encore l'école.

Le National Health Service, l’organisation qui gère le système de santé au Royaume-Uni vient d’annoncer l’ouverture de la première clinique spécialisée dans le traitement de la dépendance aux jeux vidéo.

Un établissement pour soutenir les joueurs dépendants

La clinique nommée Centre for Internet and Gaming Disorders va ainsi ouvrir ses portes pour accompagner et aider les jeunes âgés de 13 à 25 ans. Plus les jeunes passent de temps à jouer, plus cela peut impacter leur santé mentale. Les professionnels, psychologues, thérapeutes, psychiatres ou encore infirmières accompagneront ainsi les jeunes qui subissent des effets néfastes à cause du temps passé à jouer aux jeux vidéo.
Ils les aideront à se reconcentrer sur les relations humaines, l’école ou encore le travail, mais également à prendre conscience du coût  financier des jeux vidéo.
Les consultations pourront se faire sur place, mais également en ligne via Skype.

Le directeur général du NHS a déclaré, « les sociétés de jeux et des médias sociaux ont une responsabilité envers leurs utilisateurs ainsi qu’envers leurs actionnaires et devraient faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir les comportements obsessionnels ou néfastes plutôt que d’en tirer profit. »

Les jeux vidéo un fléau mondial ?

Les gouvernements, les parents et les professionnels de la santé sont nombreux à s’inquiéter de voir certains jeunes passer de nombreuses heures à jouer à un jeu vidéo. En Australie, 4 jeux ont été interdits, car jugés trop violents.
La Chine a depuis longtemps pris plusieurs mesures contre les jeux vidéo. Le pays a récemment annoncé vouloir limiter le nombre de jeux disponibles afin de préserver « les yeux » des jeunes. La Chine avait également lancé une limite de temps de jeu en fonction de l’âge des joueurs sur League Of Legends. En Inde, une mesure similaire a été testée afin de limiter le temps de jeu à 6 heures sur PUBG.

Même si une étude d’Oxford a prouvé que les jeux vidéos ne sont pas responsables de la violence chez les jeunes, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu que la pratique excessive du jeu vidéo était un trouble de la santé. Cette terminologie sera effective à partir de janvier 2022.

Send this to a friend