Le 29 septembre dernier, la police de Floride a mis fin à un délit répété. Il semblerait qu’un homme ait rompu les freins de plus de 100 trottinettes électriques. En arrêtant le coupable, la police a évité de potentiels drames.

La fin d’une série de délits

Randall Thomas Williams a été arrêté suite à un flagrant délit sur des trottinettes électriques. Les forces de l’ordre sont à la recherche de ce récidiviste depuis le mois d’avril dernier. En effet, un peu plus de 140 trottinettes ont vu leurs freins cisaillés depuis six mois. La police a réussi à piéger le responsable grâce à une caméra Ring, placée dans un quartier stratégique.

Des trottinettes électriques ont été positionnées devant la caméra afin de pouvoir identifier le coupable et fournir une preuve concrète. La stratégie des policiers a fonctionné puisque l’individu a été pris sur le fait en train de manipuler l’un des appareils électriques. Une petite victoire pour les instigateurs de l’opération, qui ont très certainement évité la formation d’accident.

Les trottinettes électriques : nouveau challenge des transports

Les actes de Randall Thomas Williams sont alarmants et auraient pu être responsables d’accident grave. Néanmoins, de nombreuses personnes sont agacées par la présence des trottinettes électriques qui n’a cessée d’augmenter ces derniers mois. En France, la mairie de Paris a agi en présentant de nouvelles lois pour encadrer l’utilisation de ce nouveau moyen de transport.

Également, la société Limes se mobilise pour réduire les cas d’ébriété de ses usagers lors de trajet en trottinette. Randall Thomas Williams lui, attend son procès, et risque de devoir rembourser l’ensemble des dommages causés à ces trottinettes électriques.