S’il est possible de détruire les messages dans WhatsApp jusqu’à environ une heure après l’envoi, il serait possible de commander l’auto-destruction des messages. C’est en tout cas ce que laisse présager les tests conduits par l’application.

Une configuration soumise à un délai d’attente

Les abonnés WhatsApp seraient peut-être bientôt en mesure de programmer l’auto-destruction de leurs messages, contre un délai d’attente. Pour l’instant la fonctionnalité n’existe que dans le cadre de l’expérimentation, dans la dernière version beta pour Android 2.19.275.

Cette fonction est déjà disponible sur Telegram, qui grâce à son service de « chat secret », permet à l’utilisateur de mettre en place un système de compte à rebours qui se déclenche une fois le message envoyé. Une fois le temps écoulé, le message est automatiquement supprimé.

Le système à l’essai sur WhatsApp diffère, en ce que l’utilisateur serait soumis à un délai d’attente pour l’auto-destruction du message. Il ne serait donc pas totalement libre dans la programmation.

WhatsApp test auto-destruction message

Crédit : WhatsApp

Cette nouvelle fonctionnalité éventuellement bientôt disponible sur Android, risque de rencontrer quelques obstacles sur iOS. Apple tient en effet à ce qu’aucune application ne puisse agir automatiquement sur les fonctions de ses appareils. C’est ainsi qu’un consultant en cybersécurité contactait WhatsApp il y a peu, pour leur indiquer que les médias n’étaient pas réellement supprimés sur un iPhone, le média ne pouvant être automatiquement supprimé d’une galerie images sous iOS.

Autrement dit, dans un délai qui ne dépasse pas 1h08m16s, un utilisateur a bien la possibilité d’effacer un média envoyé vers un Android, celui-ci s’effacera effectivement dans l’application, et dans la galerie, si celle-ci est bien reliée automatiquement à WhatsApp. Cette fonction n’est cependant pas applicable à iOS. La programmation de l’auto-destruction d’un média dans WhatsApp risque fort de rencontrer le même problème s’il est envoyé vers un iPhone.