Waze a lancé au mois d’avril 2019 un programme permettant aux villes et agglomérations d’accéder aux données récoltées par l’application. Récemment, le service a annoncé un accès à ces informations directement dans le cloud de Google, rendant plus simple leur traitement.

Le programme mis en place par Waze n’implique pas de participation financière de la part des organismes. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, la récolte des données imposait aux collectivités de passer par des API. Cela impliquait obligatoirement des coûts pour développer et/ou administrer des solutions capables d’ingérer et présenter l’information. Désormais, du fait de son appartenance à la maison-mère de Google, Waze va bénéficier de ses puissantes infrastructures techniques, notamment pour le cloud, et à travers le service Data Studio.

Cela devrait permettre à des entités qui n’ont pas les moyens humains ou financiers de gérer la création d’outils, de pouvoir tout de même accéder aux données de Waze. Ils pourront consulter un tableau de bord et changer les graphiques selon la tape, les types d’alertes, les lieux, et même les rues. Ainsi, obtenir un historique des incidents ayant eu lieu dans tel quartier, ou tel axe sera un jeu d’enfant, et cela donnera plus de contexte pour appuyer les prises de décision.

Capture d'écran du tableau de bord proposé par Waze pour les villes

Capture d’écran du tableau de bord proposé par Waze pour les villes. Crédit : Google Cloud.

« Les partenaires de Waze for Cities Data n’auront plus besoin de construire leurs propres outils ou d’avoir des systèmes différents pour différentes sources de données, » Sudhir Hasbe de Google Cloud. « L’intégration avec Google Cloud permettra de visualiser facilement les données de Waze for Cities et de les superposer à d’autres sources de données liées aux transports pour obtenir une vue d’ensemble des tendances de la mobilité en un seul endroit. »

De plus, les utilisateurs vont se voit offrir un espace de 10Gb de stockage ainsi que 1Tb de transfert pour analyser et visualiser des données. De quoi croiser les rapports de la RATP et le trafic parisien en période de travaux … par exemple.

Cette approche de Waze reste bien évidemment importante pour améliorer son propre service. Néanmoins, les villes qui développent ce type d’initiatives, ou qui hésitent encore pourraient bénéficier d’un accélérateur et d’un soutien de taille pour aborder et gérer les problématiques de congestion.