C’est historique : PayPal devient la première entreprise étrangère dans le domaine des paiements en ligne à pénétrer le marché chinois. La société américaine a annoncé une participation à hauteur de 70% chez GoPay, un service de paiement en ligne chinois. Cette transaction intervient alors que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine bat son plein et que Donald Trump dit vouloir réduire les investissements américains en Chine.

Les entreprises américaines misent beaucoup sur la Chine

Cette transaction fait de PayPal la première plateforme de paiement électronique étrangère, à offrir ses services de paiement en Chine. Le marché des paiements électroniques en Chine va bien évidement rester dominé par les géants chinois AliPay et WeChat Pay, mais PayPal est convaincu qu’il y a encore beaucoup de place pour grandir. Nous n’avons pas de détails sur le montant versé par PayPal. En effet, les sociétés n’ont pas divulgué les conditions de l’opération.

Du côté des paiements mobiles, les experts estiment que le marché doit croître de 21,8% cette année. Les transactions transfrontalières sont un segment qui se développe rapidement depuis quelques années, notamment dans les secteurs du voyage ou encore de l’enseignement à l’étranger. Le nombre total d’utilisateurs actifs dans le secteur des paiements mobiles doit atteindre 956 millions d’ici 2023, contre “seulement” 562 millions en 2017.

Voilà de nombreuses années que les entreprises américaines du secteur des paiements en ligne tentent de pénétrer le marché chinois. Il y a quelques mois, American Express faisait aussi son entrée en Chine avec un programme de compensation des cartes chinoises. MasterCard tente également d’établir un partenariat avec une entreprise locale, mais ce n’est pas chose aisée. La Chine intéresse de plus en plus les entreprises étrangères et nous savons pertinemment pourquoi : sa population ne cesse de croître.

PayPal n’arrête plus de grandir

PayPal a réalisé de nombreux investissements au cours des années qui viennent de s’écouler. En 2017, l’entreprise américaine rachetait TIO Network, une société canadienne, pour 233 millions de dollars (213 millions d’euros). Cette opération était très stratégique pour PayPal, car elle lui permettait de mettre la main sur 7 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros) de factures réglées par 14 millions de clients pour élargir son champ d’action.