Levi's et Google lancent leur nouvelle veste connectée
Technologie

Levi’s et Google lancent leur nouvelle veste connectée

Le produit proposera plus de fonctionnalités

En 2017, après avoir lancé le projet Jacquard, la veste connectée issue du partenariat entre Google et Levi’s voyait le jour. Il restait encore beaucoup de pistes envisageables pour rendre cette veste vraiment attractive. Les deux partenaires présentent donc aujourd’hui un nouveau modèle censée s’adresser à un plus grand nombre. Le produit sortira dans plusieurs pays cette fois, en Australie, en France, en Allemagne et au Japon, en plus des États-Unis, et surprend par son coût amoindri.

 Une veste connectée au smartphone de son propriétaire

La veste sera, comme le modèle précédent, capable de se connecter en Bluetooth avec le smartphone de son utilisateur, grâce à un petit capteur placé à l’intérieur de la manche. Il sera donc possible de prendre un appel, lancer Google Assistant, contrôler sa musique et, désormais, déclencher un selfie. L’option « Always together » est maintenue et permettra d’émettre un signe d’alerte en cas d’éloignement avec son téléphone.

Les commandes à mettre en place pour effectuer ces actions sont à configurer dans l’application Jacquard comme glisser vers le haut, vers le bas, taper deux fois et couvrir. Le capteur est plus discret, car plus petit que son prédécesseur, plutôt voyant, rendant ainsi la chose plus esthétique. Il peut désormais s’enlever facilement avant de passer la veste au lavage, contrairement au produit précédent, qui par conséquent, pouvait rapidement devenir défectueux.

L’article sera disponible en plusieurs coloris et plusieurs tailles, pour un coût de 200 dollars pour la veste en jean, et 250 dollars pour la veste avec doublure.

Si les efforts pour rendre la veste plus sympathique à porter, et plus fonctionnelle, les options sont encore limitées précisent certains, qui regrettent de ne pouvoir prendre que des selfies, et de voir attendre 3 secondes pour que la photo se déclenche. Celle-ci doit également être déplacée manuellement vers la galerie personnelle, car pour le moment, elle est stockée par défaut dans l’application Jacquard.

En outre, le système peut répertorier les endroits où le propriétaire de la veste s’est rendu, lire les directions de navigation, et donner un sommaire de la journée à son utilisateur. Ce qui n’est pas très étonnant du fait de sa connexion au smartphone, déjà capable de donner toutes ces informations. Pour répondre au manque d’enthousiasme, Paul Dillinger, responsable du pôle innovation chez Levi’s, rappelle que la veste n’a pas été conçue pour être « capable de tout faire ».

Ivan Poupyrev, homme à la tête du projet Jacquard, se dit confiant pour l’avenir, et reste persuadé que ce type de produit finira par être adopté sur le long terme, car il est capable d’offrir une alternative à la mauvaise réputation des écrans.

Il semblerait néanmoins que cette veste reste de l’ordre du gadget, dès lors qu’elle se limite à nous transmettre des fonctions déjà effectués par un smartphone. À l’inverse, les capteurs NFC que l’on peut trouver dans certains tissus, capables de mesurer le rythme cardiaque ou la respiration, donnent une réelle valeur ajoutée au produit. Ne serait-ce qu’en terme de prévention. C’est aussi dans ces domaines, particulièrement pour les patients nécessitant d’être surveillés, que l’on pourrait espérer davantage de produits, et une baisse de prix.

Send this to a friend