Il y a quelques jours se tenait une conférence chez SpaceX, avec au micro Elon Musk, lui-même. Le fondateur de SpaceX a voulu faire un point sur l’avancement de Starship, revenir sur les essais passés et préciser ses ambitions pour l’avenir. Parmi les choses à retenir : Musk dit que Starship sera en orbite d’ici 6 mois et qu’un premier vol habité pourrait avoir lieu d’ici 1 an.

Objectif 2020 pour un premier vol en orbite

Le vaisseau spatial Mk1, actuellement à Boca Chica au Texas, devrait réaliser un premier essai suborbital d’ici un à deux mois d’après Elon Musk. Ensuite le même test sera effectué sur le Mk2, à Cape Canaveral, en Floride au mois de novembre. Si tout se passe bien, le Mk3 devrait être soumis à un essai orbital d’ici 6 mois. Cela semble extrêmement ambitieux quand on sait que Starhopper n’a volé pour la première fois qu’en août dernier.

Nous ne nous attendions pas à ce qu’un vol habité puisse avoir lieu si tôt. Elon Musk dit que le premier vol avec équipage à bord du Starhopper pourrait avoir lieu d’ici un an. L’idée de SpaceX est de jouer la carte d’une utilisation très soutenue pour prouver l’efficacité de son vaisseau spatial. Le fondateur de l’entreprise dit vouloir le faire voler 3 à 4 fois par jour, cela pourrait aider à prouver que le vaisseau est prêt à accueillir un équipage.

Starship : des vaisseaux pas comme les autres

Elon Musk garde son cap et dit vouloir mettre des astronautes à bord de son vaisseau spatial dès 2020, ensuite il sera capable d’emmener des touristes en 2021 et dès 2023, le premier voyage touristique lunaire pourrait bien voir lieu. D’ici là, le processus de fabrication des vaisseaux doit être amélioré pour gagner en fiabilité. Elon Musk prévoit notamment d’utiliser des anneaux d’acier sans soudure pour le châssis au lieu de nombreuses plaques soudées.

En février dernier, nous découvrions pour la première fois les moteurs Raptor qui équipent les vaisseaux Starship. Ces derniers remplacent les moteurs Merlin 1D et permettent de propulser les vaisseaux Starship, fabriqués dans un acier inoxydable inédit, très brillant. Dans l’idée, SpaceX veut installer trois moteurs comme celui-ci sur ses vaisseaux pour les tests. À terme, le Starship possédera 7 moteurs Raptor pour parcourir l’espace.