Amazon passe une commande de 100 000 fourgonnettes électriques
Transports

Amazon passe une commande de 100 000 fourgonnettes électriques

La société de Jeff Bezos s'intéresse enfin aux enjeux climatiques.

La société de Jeff Bezos veut accélérer son passage à l’électrique. Amazon vient d’annoncer qu’elle passait une commande de 100 000 fourgonnettes électriques auprès de Rivian, une startup basée dans le Michigan qui développe des véhicules électriques.

Amazon s’intéresse enfin aux enjeux climatiques

Cette annonce a eu lieu jeudi dernier à Washington, lors d’un événement durant lequel Jeff Bezos a dévoilé la stratégie globale d’Amazon pour tenter de lutter contre le climat. L’entreprise semble enfin décidée à agir de manière radicale. Cette commande de 100 000 fourgonnettes électriques en est la preuve ultime. Les véhicules utilitaires auront la mission de livrer de manière écologique les clients Amazon, partout à travers les États-Unis.

Souvenez-vous, en avril dernier des salariés d’Amazon réclamaient fermement un plan de lutte contre le changement climatique. En effet, 3 541 employés d’Amazon publiaient une lettre ouverte, dans laquelle ils demandaient expressément à Jeff Bezos de mettre en place un plan de lutte contre les changements climatiques « à l’échelle de l’entreprise ». Même si des initiatives internes existent bien chez Amazon, elles ne suffisant pas. Avec cette nouvelle annonce, ils peuvent estimer que leur combat aura été utile.

Les 100 000 fourgonnettes électriques fabriquées par Rivian doivent prendre du service à partir de 2024. D’ici là, les premiers modèles devraient être sur les routes américaines dès 2021 et Jeff Bezos dit que des prototypes de ces véhicules pourraient même arriver l’année prochaine. C’est Dave Clark, vice-président chez Amazon, qui a tweeté les premières photos des camionnettes Rivian, quelques minutes après que Bezos les ai annoncées.

Rivian : le nouveau constructeur sur lequel il faudra compter

Rivian est très loin d’être le constructeur automobile le plus connu. Les premiers véhicules de l’entreprise ne sont sortis qu’en 2018. Pourtant, de manière furtive, Rivian existe depuis 2009. Voilà une dizaine d’années que le constructeur automobile peaufine ses technologies et travaille sur des prototypes électriques. Fondée à l’origine pour faire de l’ombre à Tesla, Rivian a depuis pivoté pour s’orienter vers le segment des véhicules utilitaires.

L’entreprise a récolté beaucoup d’argent ces dernières années. Amazon a notamment injecté 700 millions de dollars (635 millions d’euros) en février dernier. Ford croit également beaucoup au projet de RJ Scaringe, PDG de Rivian. Le constructeur américain contribue à hauteur de 500 millions de dollars (453 millions d’euros) au développement de Rivian.

Send this to a friend