Apple TV+ cristallise des tensions entre Apple et Goldman Sachs
Technologie

Apple TV+ cristallise des tensions entre Apple et Goldman Sachs

Un analyste bancaire estime que le service de vidéo en streaming d'Apple pourrait faire baisser les profits de l'entreprise.

Alors qu’il y a quelques mois nous apprenions qu’Apple et Goldman Sachs s’associaient pour lancer une carte de crédit commune, des tensions se font ressentir entre les deux groupes. Tout part d’une analyse de Rod Hall, un cadre de Goldman Sachs, qui critique ouvertement le plan financier d’Apple à propos du lancement de l’Apple TV+.

Goldman Sachs n’approuve pas un forfait si bas

Pour Rod Hall, le lancement de l’Apple TV+ à un prix défiant toute concurrence (4,99 dollars par mois) pourrait entraîner une baisse des marges brutes et des profits de la société. Apple n’a pas réellement apprécié ce commentaire. Un porte-parole de l’entreprise a répondu publiquement que le développement d’Apple TV+ n’aurait pas d’incidence négative sur les résultats financiers de la marque à la pomme.

Dans sa déclaration, Rod Hall de Goldman Sachs a déclaré qu’Apple faisait une erreur en proposant un abonnement mensuel si bas pour son service Apple TV+. Il est convaincu que ce choix pourrait même anéantir les profits réalisés par l’iPhone. De son côté, Apple affirme avoir fait un choix stratégique au moment où la croissance du marché des smartphones stagne. Les équipes de la marque à la pomme se sont concentrées sur le marché des services, comme celui de la vidéo à la demande.

Apple et Goldman Sachs : une drôle d’alliance

Il est particulièrement rare qu’une grande banque de Wall Street fasse une sortie publique comme celle-ci. Goldman Sachs et Apple travaillent beaucoup ensemble depuis quelques années. En plus du lancement d’une carte de crédit commune, la banque américaine aurait conseillé Apple dans l’acquisition d’une partie d’Intel. Au cours de la dernière décennie, Goldman Sachs aurait accompagné Apple à hauteur de 44 milliards de dollars (40 milliards d’euros) dans ses émissions obligatoires.

Au début du mois d’août, les deux entreprises officialisaient l’Apple Card. Chose promie, chose due ! Tim Cook avait confirmé l’arrivée de l’Apple Card pour le mois d’août au moment de la présentation des résultats de la firme pour le troisième trimestre 2019. Il y a quelques jours Goldman Sachs dévoilait les conditions d’utilisation de cette carte bancaire. Une fois validée, une carte digitale est disponible dans l’Apple Wallet. Si vous souhaitez obtenir la carte physique en titane, il faudra en faire la demande, gratuitement pour la recevoir par courrier.

Send this to a friend