La société de Jeff Bezos pense avoir la solution pour améliorer les compétences de son assistant vocal. Les utilisateurs d’Alexa vont être être mis à contribution et peuvent désormais aider les équipes d’Amazon à faire progresser l’intelligence artificielle. Ce nouveau programme s’appelle Alexa Answers et donne la possibilité aux utilisateurs de répondre eux-mêmes aux questions d’autres utilisateurs.

Une plateforme de réponse ouverte à tous

Imaginez qu’Alexa ne sache pas répondre à l’une de vos questions (ce qui est en réalité assez fréquent), vous pourrez désormais obtenir une réponse de la part d’un humain, grâce à la plateforme Alexa Answers. Effectivement, toute personne qui le souhaite pourra soumettre une réponse qu’Alexa transmettra directement à l’auteur de la question. Alexa précisera que la réponse vient d’un client Amazon.

Alexa Answers est d’ores et déjà ouvert au public. Toutes les personnes qui souhaitent répondre aux questions peuvent visiter le site web d’Amazon. Ils y trouveront les questions en suspens et pourront y répondre en 300 caractères ou moins. Pour encourager les réponses, Amazon récompensera les contributeurs avec des points et leur permettra de concourir pour obtenir le statut de “premier contributeur”. Génial…

Alexa est en retard par rapport à Google Assistant

Il y a quelques semaines une étude comparative est sortie pour faire un état des lieux des assistants vocaux existants sur le marché. Si Google Assistant remportait la palme de la meilleure intelligence artificielle, Alexa se trouvait en dernière position. Voilà qui a certainement fait réfléchir les équipes d’intelligence artificielle chez Amazon. Alexa était même en retard sur les questions en rapport avec le commerce.

Quand on se penche sur la question, on comprend mieux pourquoi Google est loin devant Amazon et Apple. L’entreprise américaine peut extraire des milliards de pages de son moteur de recherche et ainsi répondre aux questions les plus farfelues. Amazon n’a pas cette capacité. Pour Bill Barton, vice-président d’Alexa : cela fait partie de l’ADN d’Amazon. Nous aimons engager notre communauté d’utilisateurs et les rendre acteurs de nos produits”.