Airbus va suivre nos moindres faits et gestes à bord de ses avions
Technologie

Airbus va suivre nos moindres faits et gestes à bord de ses avions

Le constructeur teste une nouvelle plateforme pour analyser nos mouvements à bord de l'A350-900.

Un nouveau système baptisé Airbus Connected Experience, composé de nombreux capteurs va être installé à bord de l’A350-900. Son objectif : analyser nos moindres faits et gestes pour comprendre comment Airbus pourrait mieux aménager l’intérieur de ses avions. Les mouvements des passagers et ceux de l’équipage seront analysés.

Un programme pour améliorer l’expérience des passagers

Pour la première fois, Airbus a dévoilé ses plans pour Airbus Expérience Connected à l’occasion de l’Airline Passenger Experience Association. Il s’agit d’une nouvelle plateforme connectée qui doit permettre à la société d’analyser en temps réel les trajets des passagers et de l’équipage pour comprendre comment créer une meilleure expérience à l’avenir.

Airbus compte bien déployer cette plateforme sur d’autres modèles : le très populaire A350 et l’A321 devraient être concernés d’ici 2021. Les informations récoltées pourraient permettre à Airbus de fournir des informations précieuses aux compagnies aériennes du monde entier.

Airbus Connected Experience permettra d’analyser les préférences en matière de choix de repas, d’achats ou même la fréquence à laquelle les passagers vont aux toilettes. Le constructeur est persuadé que cette plateforme numérique créera une expérience plus personnalisée pour les clients et permettra une communication plus efficace avec les équipages de conduite.

Airbus, ce n’est pas que des avions

Airbus cherche à diversifier ses activités en travaillant de plus en plus sur des projets novateurs. Récemment, le constructeur annonçait que ses taxis volants seraient déployés lors des Jeux Olympiques de 2024 à Paris. D’après les premières informations dont nous disposons, des taxis volants pourraient décoller toutes les six minutes.

Un site pour faire décoller ces engins doit être choisi très prochainement et Aéroports de Paris explique qu’il pourrait être opérationnel dans 18 mois. En mai, Airbus présentait Vahana, le prototype de son taxi volant. Le géant français a mis les moyens pour réaliser un engin volant d’une très haute qualité. Un engin magnifique, qui a de quoi se démarquer totalement de ses concurrents.

Send this to a friend