Les stratégies de Google inquiètent les e-commerçants
Technologie

Les stratégies de Google inquiètent les e-commerçants

Créer du contenu sur Google fait partie des fondements mêmes du navigateur. Cependant, les nouvelles fonctionnalités de cet outil se mesurent de plus en plus aux éditeurs de la toile.

Le parcours des éditeurs sur internet est de plus en plus difficile. D’après Digiday, nombreux sont peu confiants face à leur avenir sur le navigateur Google. Il semblerait que certaines fonctionnalités de Google puissent créer des inégalités pour ces derniers.

Un partenariat qui reste inégal

La croissance se mesure souvent au taux de clics sur internet. Les éditeurs sont pratiquement obligés d’agir en association avec le navigateur Google pour obtenir des visites sur leurs sites respectifs. Cependant, les nouvelles innovations de Google en matière de moteur de recherche ne conviennent plus à ces derniers. Le carrousel mis en place par le mastodonte du numérique rend les créateurs de contenus sceptiques.

En effet, lorsqu’une personne recherche un objet précis, le moteur de recherche va proposer un carrousel avec quelques avis des éditeurs. Néanmoins, au moment de cliquer sur l’un des produits, la page web ouverte ne mène pas du tout aux articles en question. De cette façon, les éditeurs ne sont pas monétisés, mais leurs avis ont été exposés.

Une diversification obligatoire

La mise en place des outils de Google, tel que Google Shopping, remet en question le trafic que recherchent les éditeurs habituellement, mais aussi leurs emplacements sur le web. Google a cependant organisé une rencontre entre les représentants de Google Shopping et certains éditeurs. Google Shopping a expliqué la volonté de l’entreprise à tester constamment de nouvelles options pour le navigateur afin de développer au maximum les opportunités.

Face à Amazon, qui reste le 2ème moteur de recherche le plus utilisé en matière d’objet, le combat reste intense pour Google qui ne souhaite pas perdre sa première place. Avec le lancement de Shopping Action, Google maintient sa position de leader, mais place derrière lui les nombreux rédacteurs web.

Send this to a friend