App Store : le moteur de recherche favorisait les applications Apple
Technologie

App Store : le moteur de recherche favorisait les applications Apple

Le New York Times vient de faire la lumière sur une pratique d'Apple dont tout le monde se doutait.

Un récent rapport du New York Times vient de faire la lumière sur des rumeurs qui couraient depuis des années. Il semblerait qu’Apple favorisait largement ses propres applications sur l’App Store, par rapport à celles que l’entreprise américaine n’avait pas directement conçues.

Apple favorisait ses propres applications

Le journal a étudié les résultats de recherche pour des requêtes courantes comme « musique » ou « podcast » et a clairement constaté qu’Apple dirigeait ses utilisateurs vers ses propres applications et pas forcément vers les plus pertinentes. Certains résultats n’avaient d’ailleurs aucun lien avec la recherche initiale. Le New York Times a décidé d’en savoir plus sur cette pratique douteuse.

Pour Phil Schiller, directeur de l’App Store : « notre outil de recherche n’est pas conçu pour mettre en avant les applications uniquement créées par Apple. Aucune préférence n’est mise en avant par rapport à une autre, seule la recherche de l’utilisateur compte. Nous présentons les résultats en fonction de ce que nous pensons que l’utilisateur veut ». Pourtant quand un utilisateur tape « musique » dans le moteur de recherche de l’App Store, il tombe sur iTunes Remote ou Clips avant Spotify ou Deezer. Étonnant comme raisonnement.

La faute de l’algorithme

Et si la faute ne venait pas d’Apple ? C’est en tout cas ce que laisse penser Phil Schiller. En effet, il précise que l’algorithme aurait pu regrouper certaines applications par groupe. Ce dernier aurait été mis à jour en juillet dernier, quelques mois après que Spotify ait déposé une plainte concernant les pratiques d’Apple concernant le moteur de recherche de l’App Store. Après cela, les résultats semblaient plus raisonnables et plus équilibrés.

Pour Phil Schiller, il n’y a pas eu de correction, mais une amélioration de l’algorithme. Pourtant d’anciens employés avaient déjà fait part de leurs préoccupations concernant les critères de prise de décision du moteur de recherche de l’App Store. L’ancien directeur de l’Apple Store, Eddy Cue, a précisé que : « on fait des erreurs tout le temps, ça peut arriver ».

Send this to a friend