Facebook présente de nouvelles pop-ups pour lutter contre la désinformation sur les vaccins
Réseaux Sociaux

Facebook présente de nouvelles pop-ups pour lutter contre la désinformation sur les vaccins

Facebook est la dernière plateforme à prendre des mesures concrètes pour lutter contre les contenus anti-vaccins et ainsi la désinformation des utilisateurs.

Les groupes et vidéos anti-vaccins sont présents partout : Facebook, YouTube, Pinterest, Instagram… Nombreux sont les acteurs à avoir pris des initiatives pour lutter contre ce fléau. Après quelques réflexions et de premières mesures lancées, Facebook présente un projet concret pour lutter contre la désinformation sur les vaccins, comme le rapporte CNN.

Les utilisateurs auront accès à des données crédibles

Désormais lorsque les utilisateurs rechercheront des contenus liés à la vaccination, des pop-ups apparaîtront afin de diriger ces derniers vers des « informations précises et fiables sur les vaccins publiés par l’OMS en plusieurs langues, pour garantir que les messages vitaux sur la santé parviennent jusqu’à ceux qui en ont le plus besoin », affirme l’OMS.

© CNN

Concrètement, aux États-Unis, les utilisateurs seront renvoyés vers les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) afin d’obtenir des informations crédibles et légitimes sur les vaccins. Pour les personnes en dehors des États-Unis, l’OMS servira d’acteur clé.

Depuis plusieurs mois déjà, Facebook explique travailler sur des mesures concrètes afin de lutter contre la désinformation sur les vaccins : un référencement diminué pour les pages et groupes anti-vaccination ou encore des hashtags bloqués sur Instagram, lorsqu’ils sont liés à des publications anti-vaccins.

Facebook est le dernier à agir

Les contenus anti-vaccins se répandent rapidement et jouent un rôle clé dans les décisions prises par les parents. L’OMS ajoute être en discussion avec Facebook « depuis plusieurs mois pour que les gens soient en mesure d’accéder à des informations fiables sur les vaccins et pour limiter la propagation des contre-vérités. La désinformation sur les vaccins est une menace majeure pour la santé mondiale qui pourrait mettre en danger des décennies de progrès obtenus dans la lutte contre les maladies évitables« .

Enfin l’organisme se félicite, « nous voulons que les acteurs du numérique se mobilisent davantage pour faire savoir dans le monde entier que les vaccins, ça marche ! –#VaccinesWork« . Il y a quelques jours, Pinterest a également pris des mesure en indiquant que les recherches sur « la rougeole » et autres mots clés lié aux vaccins redirigeraient essentiellement sur le site de l’OMS.

Send this to a friend