Les capteurs NFC des vêtements connectés améliorés
Technologie

Les capteurs NFC des vêtements connectés améliorés

Des tissus NFC plus solides et qui se déformeront moins à l’utilisation.

Une étude publiée dans la revue Advanced Itelligent Systems, présente les travaux d’une équipe de chercheurs en Chine ayant développé un moyen d’améliorer la qualité des capteurs NFC (Near Field Communication) sur les vêtements. La technique élaborée par les chercheurs sur les machines de fabrication, offre une meilleure résistance à l’élongation et à la déformation du tissu.

 Un tissu aux capacités NFC plus résistantes

Pour améliorer la fiabilité des capacités NFC dans les vêtements,  plusieurs techniques sont en fait combinées au moment du tissage. Un fil électroconducteur indéformable et protégé par à une bobine de fil superposée en zigzag, est ainsi brodé sur un tissu résistant à l’élongation.

L’intérêt de cette technique réside dans sa capacité à garantir l’efficacité des technologies de captages d’énergie, et pour éviter d’avoir à ajouter une source externe d’alimentation. La fibre ayant à la fois un rôle de capteur et d’antennes.

En utilisant cette technique, les chercheurs souhaitent construire une technologie NFC entièrement fondée sur les principes de captation d’énergie, capables de résister à la déformation inévitable d’un vêtement une fois porté.

Plusieurs techniques combinées au moment de la fabrication
Crédit : Wiley online library – Advanced Intelligent Systems

Les coutures en zigzag autour du fil conducteur de haute qualité permet de le renforcer et d’ajuster sa position dans le tissu. Le fil lui-même est composé de fibres de cuivre associées à une matière en nylon extensible.

Le fil conducteur possède un diamètre inférieur à celui des coutures en zigzag qui l’entourent. Une marge de mouvements est ainsi garantie en cas d’élongation du tissu, ou de secousses.

Selon les chercheurs, cette technique permet d’améliorer de 50% la résistance des étiquettes NFC.

Ce n’est pas anodin quand on voit à la vitesse à laquelle le marché des vêtements connectés évolue. Nombreux sont ceux qui cherchent à améliorer la capacité des tissus NFC. Dans le domaine médical notamment, il existe aujourd’hui des textiles capables de mesurer la respiration et le rythme cardiaque d’un individu.

De quoi motiver les chercheurs pour continuer d’améliorer la fiabilité des capacités NFC.

Send this to a friend