Tencent investit dans Kuaikan Manhua : une plateforme de comics chinois
Réseaux Sociaux

Tencent investit dans Kuaikan Manhua : une plateforme de comics chinois

Après WeChat...

Tencent, géant internet chinois, qui possède déjà Weibo and WeChat, soit l’équivalent de Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat réunis, investit 125 millions de dollars dans Kuaikan Manhua : une application de bandes dessinées possédant une clientèle très jeune. De quoi prospérer dans les années à venir.

Une mécanique bien huilée

Le groupe technologique parti de rien, offrant au départ un « simple » service de messagerie instantanée comme on en trouvait en occident à l’époque, a su tirer profit des conditions économiques et politiques de la Chine. Comme tous les géants de l’internet chinois aujourd’hui, Tencent a pu grandir en comptant sur l’absence de concurrence venant de l’autre côté du Pacifique, et pouvant ainsi offrir ses services à l’ensemble de la population chinoise.

Pour donner un ordre d’idées, 55% de la population chinoise (soit 772 millions de personnes) a accès à internet aujourd’hui, contre 292 millions d’utilisateurs aux États-Unis (soit 89% de la population US) ayant accès aux GAFA…

Tencent offre maintenant des activités réunissant des réseaux sociaux, des jeux en ligne, des services musicaux, des productions de contenus vidéo, ou encore des services de paiement semblables à PayPal. L’ascension vertigineuse du groupe n’est donc pas prête de s’arrêter. Surtout quand on sait que le géant en question vient d’investir 125 millions dans Kuaikan World Technology, plateforme d’animation proposant des bandes dessinées en ligne, adressée principalement à la génération Z, et dont la moitié des utilisateurs est née après l’an 2000.

Selon Chen An’ni, fondatrice de l’application de comics en ligne, Kuaikan restera indépendant, niant ainsi les rumeurs d’un rachat de la start-up par Tencent.

Cet investissement servira normalement à soutenir financièrement les auteurs de la plateforme, en leur permettant de monétiser leurs créations. Cependant, Tencent et Kuaikan vont collaborer dans la gestion de l’expérience utilisateur et de la protection de la propriété intellectuelle.

L’application de comics répertoriant pour l’instant pas loin de 2 000 travaux provenant de plus de 1 000 auteurs indépendants, il semblerait que les deux partenaires se préparent à percevoir une jolie somme provenant des ventes éditées.

Tencent pourra sûrement utiliser ses bénéfices en continuant de racheter des parts de marché de l’autre côté du globe. Rappelons que la firme a déjà investi dans certains capitaux, en possédant notamment 5% du capital du constructeur de voitures électriques Tesla, en établissant des partenariats avec BMW pour la voiture autonome, ou en investissant le marché de la musique en occident.

Send this to a friend