Sony et Yamaha construisent leur voiturette autonome SC-1 pour circuits fermés Sony, Voiturette autonome
Transports

Sony et Yamaha construisent leur voiturette autonome SC-1 pour circuits fermés

Un prototype de voiturette autonome plus grand, et plus high-tech pour percevoir les trajets autrement

Sony et Yamaha ont décidé de lancer dans les prochains mois la voiturette « SC-1 Sociable Cart ». Celle-ci pourra être utilisée dans des espaces bien ciblés, type golf, ou parc d’attractions.

Pour accroître ses capacités, et la rendre plus attractive, les constructeurs ont choisi de supprimer les fenêtres de la navette pour intégrer à la place des fonctions virtuelles.
L’idée est d’offrir aux utilisateurs une nouvelle perception, placée entre le réel et les mondes futuristes, sans doute tels qu’ils peuvent être représentés dans des univers à la Steven Spielberg et Luc Besson.

Ainsi, en plus de pouvoir contenir 5 personnes au lieu de 3, des écrans reliés à des capteurs sensoriels permettront aux utilisateurs d’appréhender l’extérieur d’une manière volontairement plus ludique.
Seront ainsi transmises aux voyageurs des informations sur tout ce qui les entoure, notamment les silhouettes environnantes, détectant ainsi leur âge, leur genre etc. Le petit truc en plus : une perception de jour comme de nuit, les capteurs ne nécessitant pas d’éclairage extérieur pour fonctionner.

Les écrans des voiturettes autonomes pourront également être utilisés pour projeter des images et publicités reliées au thème de l’espace parcouru par le véhicule, ainsi qu’être déplacées à distance, pour peu que la personne ait accès aux images via le cloud. Il se pourrait donc que ces prototypes soient utilisés par des entreprises ou des campus souhaitant faire visiter leur site.

Avec ce type de produit, difficile de ne pas penser au lancement des navettes électriques pour les J.O. de 2020. Les sociétés japonaises continuent donc sur leur lancée, à la fois pour promouvoir leurs avancées technologiques devant le monde entier, mais également pour pallier les futurs problèmes démographiques. Comme chacun sait, la situation sera très préoccupante dans les 30 prochaines années.

Le pays devra faire face à un manque de main d’oeuvre, et la construction de ces véhicules est en corrélation avec la volonté d’investir dans les avancées technologiques et robotiques pour y remédier, et permettre l’augmentation de la productivité, qui, à ce jour, est encore considérée comme insuffisante.

La voiturette autonome SC-1 devrait être terminée pour mars 2020, en attendant sa mise en place sur le marché.

Send this to a friend