Selon Susan Schneider, psychologue spécialisée dans les sciences cognitives, l’idée d’Elon Musk et son projet Neuralink : vouloir implanter une puce d’IA dans notre cerveau pour contrôler directement nos smartphones ...