Renverser ou se battre contre un robot est certainement la pire idée qui pourrait vous traverser l’esprit aujourd’hui. Même si nous ne vivons pas encore dans une société où nos amis les robots sont partout, comme dans le film I-Robot, certains d’entre eux sont déjà bien présents dans notre quotidien. C’est pourtant ce qu’il s’est passé à Hayward, en Californie où un robot de sécurité a filmé son agresseur juste avant qu’il ne le renverse.

L’homme a été filmé en train de renverser le robot

Knightscope, c’est le nom de ce petit robot itinérant qui a pour mission de surveiller des endroits comme les banques, les casinos, les centres commerciaux ou encore les hôpitaux pour se substituer aux humains. C’est lui qui s’est fait attaquer dans un parking souterrain. Il est tout simplement impossible que le jeune homme filmé par le robot n’ait pas fait exprès de renverser Knightscope : son poids est tout de même de 180 kilogrammes.

Ces robots ne sont pour le moment que 75 à avoir été déployés dans 15 États américains. D’après un récent rapport de Vox, ils ne sont pas prêts de remplacer les humains. L’entreprise Slack possède par exemple deux robots comme Knightscope pour l’aider à sécuriser ses bureaux, mais elle continue d’employer des gardiens de nuit, avant l’arrivée des robots le matin.

Les humains ne sont toujours pas dispensables

Si jamais un robot détecte un problème, il ne pourra pas intervenir, il faut qu’un humain se déplace pour constater le potentiel danger. Heureusement, ces robots n’ont pas d’armes et ne peuvent pas utiliser la force. Knightscope s’est contenté de filmer son agresseur pour qu’il puisse être identifié par la police.

De plus en plus de robots sillonnent les rues des États-Unis. C’est notamment le cas dans l’État de Washington où des robots de livraison inondent progressivement les trottoirs. En mai dernier, Jay Inslee, gouverneur de l’État, signait un accord avec l’entreprise Starship Technologies livrer des colis aux habitants des quartiers concernés. Les robots livreurs pourraient aussi séduire le secteur de la restauration qui connaît un tournant majeur avec l’explosion d’Uber Eats et de Deliveroo.