Facebook : le moral des modérateurs du réseau social est surveillé de (trop) près
Réseaux Sociaux

Facebook : le moral des modérateurs du réseau social est surveillé de (trop) près

L'entreprise aurait réclamé les résultats des entretiens de ses salariés avec des thérapeutes.

D’après un récent rapport publié par The Intercept, Facebook aurait demandé aux thérapeutes qui suivent de près ses modérateurs de contenus, de divulguer les résultats des entretiens. Vous devez savoir que, pour surmonter leur quotidien, les 1 500 modérateurs humains de Facebook ont le droit de consulter un psychologue gratuitement. Facebook aurait cherché à savoir ce qu’il se dit lors de ces entretiens.

Facebook aurait fait pression sur les coachs

Ils travaillent tous à Austin et sont recrutés et gérés par Accenture, un partenaire de Facebook. Les modérateurs de contenus n’ont pas la vie facile. Violence, pornographie, insultes, leur quotidien n’est pas très enrichissant. Pour leur permettre de protéger leur santé mentale, Facebook leur permet de consulter un thérapeute gratuitement. Cependant, il semblerait que l’entreprise ait fait pression sur les thérapeutes pour qu’ils divulguent l’intégralité des entretiens.

Accenture a tout de suite répondu en disant qu’il s’agissait « d’allégations sans fondement« . Pourtant, une thérapeute a démissionné suite à cette révélation. Vraisemblablement, les modérateurs de contenus chez Facebook ne sont pas en mesure de faire entièrement confiance à leurs conseillers nommés par l’entreprise, pour garder leurs secrets.

Accenture nie toute implication

Modérer du contenu sur Facebook est vraiment un travail très délicat et exige de ces employés qu’ils regardent parfois des choses dérangeantes comme la pornographie et la violence graphique avant de décider s’ils peuvent rester sur le site web ou s’ils enfreignent vraiment les règles sur le contenu de Facebook. Ces « coachs bien-être » sont censés améliorer le quotidien des employés.

Un porte-parole d’Accenture a répondu à cette affaire, « ces allégations sont inexactes. Le bien-être de notre personnel est notre priorité absolue et nos équipes sont de confiance et assurent la sécurité de nos employés. Nos employés sont activement encouragés à faire part de leurs préoccupations par l’entremise de ces programmes. En aucun cas nous consultons les résultats recueillis par les thérapeutes« .

Send this to a friend