CNBC a réalisé un récent sondage pour comprendre comment Amazon était perçu par les consommateurs américains en 2019. L’étude est très claire : les américains sont de plus en plus conscients de la domination croissante d’Amazon et estiment que l’entreprise technologique est mauvaise pour les petites entreprises du pays.

59% pensent qu’Amazon est nuisible pour les commerçants

L’enquête a été menée sur 10 000 Américains entre le 29 juillet et le 4 août de cette année. Seulement 22% des personnes interrogées estiment que l’entreprise est bénéfique pour les petits commerçants. 59% d’entre eux estiment qu’Amazon nuit gravement à leur développement. En 2017, les américains interrogés n’étaient que 37% à affirmer que l’entreprise était mauvaise pour les petites entreprises, preuve que les consciences ont réellement évolué.

L’image de l’entreprise n’est plus au beau fixe : suite au récent tollé public, après avoir annoncé qu’elle ouvrirait un deuxième siège social à New York, l’entreprise a finalement renoncé. Cette fois-ci, les politiques en place dans la ville s’étaient opposés à cette installation. Les personnalités de gauche élues, à la tête de l’opposition, craignaient que l’entreprise ne change le caractère du quartier et que les nouveaux emplois ne profitent qu’aux nouveaux arrivants hautement qualifiés plutôt qu’à ceux qui vivaient déjà dans la région.

La société est dans le viseur des organes de régulation

Amazon fait également l’objet d’une vaste enquête antitrust. La Commission européenne a annoncé qu’elle ouvrait une enquête antitrust sur Amazon, afin d’étudier si l’entreprise américaine n’exploite pas les données qu’elle possède sur sa concurrence (via sa plateforme de e-commerce), à son avantage. La commissaire européenne chargée de la concurrence, Margrethe Vestagar, en à la charge.

Bref, même si les ventes de l’entreprise de Jeff Bezos ne cessent d’augmenter, son image n’est plus celle qu’elle était il y a quelques années. Les consommateurs commencent à s’inquiéter de la toute puissance de cette société gargantuesque et cela pourrait bientôt se faire ressentir sur son chiffre d’affaires.