Sur YouTube le réchauffement climatique n'existe pas ...
Application

Sur YouTube le réchauffement climatique n’existe pas …

Les vidéos les plus vues sont des théories du complot.... Les réseaux sociaux et les vidéos YouTube participent à la désinformation des internautes qui vont sur YouTube pour "apprendre".

Il y a plusieurs mois, YouTube était accusé de laisser volontairement les fake news se propager sur la plateforme. La plateforme est utilisée par des millions de personnes au quotidien pour se divertir, découvrir et s’informer. Une étude publiée par Frontiers Media et relayée par The Next Web, souligne que le réchauffement climatique, sujet d’actualité important, n’existe pas sur YouTube ou plutôt que les vidéos traitant du sujet en parle comme si c’était un mythe…

YouTube, acteur (sans le vouloir) de la désinformation

Après avoir analysé plus de 200 vidéos de manière aléatoire, le constat est sans appel. 107 vidéos nient l’existence du réchauffement climatique qui serait tout simplement une conspiration. Les contenus phares sur la thématique sont donc des théories du complot. Ces vidéos sont également celles ayant reçu le plus de vues…
Dans ces vidéos, des termes scientifiques sont également insérés comme « géo-ingénierie », mais il n’en est rien. Les vidéos de vrais scientifiques sur le sujet sont délaissées… Il est donc essentiel de trouver une autre forme pour intéresser les utilisateurs et surtout stopper cette désinformation.

Le réchauffement climatique, les vaccins, trop de sujets sont manipulés

Le réchauffement climatique n’est pas le seul sujet où la désinformation est importante. L’année dernière, la plateforme a pris la décision de démonétiser les vidéos anti-vaccination.
Les réseaux sociaux et plateformes comme Facebook et YouTube proposent de nombreuses recommandations personnalisées et contribuent (sans le vouloir ou non) à la désinformation. Peu importe les outils mis en place un trop grand nombre de vidéos ayant pour seul objectif de désinformer sont vues, partagées et repartagées.
YouTube a donc encore beaucoup de progrès à faire pour éviter la trop grande propagation de ce genre de contenus.

Send this to a friend