Début août, le streamer Ninja annonçait quitter Twitch pour rejoindre Mixer, une plateforme de streaming appartenant à Microsoft. En quelques jours, le streamer comptabilisait 1 million d’abonnés à sa chaîne, un chiffre impressionnant. La transition entre Twitch et Mixer semblait s’être bien passée, mais c’était avant que Ninja prenne la parole sur Twitter dimanche 11 août.

Ninja est “dégoûté

Le streamer qui a fait de Fortnite sa spécialité se dit “dégoûté et désolé” du comportement de Twitch. La plateforme de streaming s’est servie de la chaîne de Ninja qui n’est plus utilisée et comptabilise plus de 400 millions de vues pour faire la promotion d’autres streamers jouant à Fortnite. Plus “grave” Twitch aurait permis à une chaine diffusant des contenus pornographiques d’être recommandée via la chaîne de Ninja.

Dans sa vidéo, Ninja explique que la transition entre Twitch et Mixer s’est faite “en douceur, de manière professionnelle.” Il ajoute “on n’a rien dit de mal ou de négatif sur Twitch, parce que nous n’en avons pas eu besoin.”

Une situation anormale, mais rentrée dans l’ordre

Depuis qu’il a quitté la plateforme son équipe s’est aperçue que sur sa page, d’autres chaînes étaient recommandées. Une procédure étonnante, car Twitch ne le fait pour aucun autre compte.
Même si le compte n’est plus utilisé, qu’un streamer décide de steamer sur une autre plateforme, Twitch ne fait jamais la promotion d’autres comptes sur un compte inactif, à l’exception de celui de Ninja.  Il ajoute “il y a eu un compte porno qui était #1 recommandé sur ma chaîne et je n’ai pas eu mon mot à dire.”Le streamer Richard Tyler Blevins  de son vrai nom, présente ses excuses à sa communauté et regrette ce qui s’est passé.

Suite à la vidéo postée par Ninja, Twitch aurait réagi (très vite), comme le rapporte Blevins sur Twitter. Le compte du streamer ressemble à une page hors ligne, sur laquelle il est toujours possible de consulter les streams réalisés dans le passé, mais sur laquelle aucune recommandation n’est faite ! Twitch n’a pas (encore) officiellement réagit, mais la twittosphère s’est déjà enflammé quitte à boycotter la plateforme pour ce comportement “inacceptable”.