Slack : Face ID et Touch ID désormais pris en charge pour la double authentification
Application

Slack : Face ID et Touch ID désormais pris en charge pour la double authentification

Slack booste la sécurité de son application iOS et permettra bientôt une configuration encore plus poussée de la plateforme...

Mi-juillet, la plate-forme de communication collaborative Slack introduisait des nouveautés visant à améliorer drastiquement les performances de son application de bureau. A la clé une mouture desktop 33% plus rapide et consommant 50% de mémoire en moins. On apprend aujourd’hui qu’une vague de nouvelles fonctionnalités arrivera sous peu pour donner un coup de polish supplémentaire au service. En tête de file, la double authentification via Face ID et Touch ID pour les terminaux Apple fonctionnant sous iOS, mais aussi des options de configuration plus poussées pour adapter toujours plus Slack aux besoins des administrateurs.

De nombreuses nouveautés attendues d’ici fin 2019 sur Slack et Slack Enterprise Grid

Comme le détaille VentureBeat, la double authentification par Face ID (reconnaissance faciale disponible sur iPhone X, XS, XS Max, XR et iPad Pro 2018) et Touch ID (technologie d’identification par empreintes digitales utilisée par Apple depuis des années et présente sur de nombreux iPhone et iPad) est complétée sur la dernière update de Slack par un générateur de mots de passe robustes. Sans surprise, l’idée est ici de renforcer la sécurité de l’application iOS. Dans les prochaines semaines (ou les prochains mois, note le média), Slack Enterprise Grid (version du service dédiée aux grandes entreprises) permettra en outre aux administrateurs d’effacer les sessions de chat d’un utilisateur en particulier, mais aussi de placer certains domaines sur liste blanche et de bloquer les téléchargements sur les moutures mobiles de Slack.

Dans les prochaines semaines également, les administrateurs obtiendront aussi un contrôle sur le nombre de terminaux différents qu’un utilisateur peut employer pour se connecter. Ils pourront par ailleurs rejeter les appareils jailbreakés, ou encore décider à quelle fréquence demander à un utilisateur de se ré-authentifier via mot de passe ou systèmes biométriques. Enfin, et cette fois à compter de l’année prochaine, Slack déploiera une fonctionnalité permettant de bloquer les téléchargements sur la version desktop du service et forcera les liens partagés sur plateforme à s’ouvrir uniquement sur des navigateurs jugés sécurisés.

Send this to a friend