Amazon Scout : les robots de livraison autonome déployés en Californie
Technologie

Amazon Scout : les robots de livraison autonome déployés en Californie

Un robot de la taille d'une glacière qui sera lors des livraisons accompagné par des "ambassadeurs" afin de surveiller ce dernier et répondre aux interrogations des clients !

Marcher dans la rue aux côtés de robots ? C’est ce qui se passe doucement, mais sûrement en Californie. En début d’année Amazon présentait Scout, son robot bleu à six roues autonome et électrique qui permet de livrer des colis devant le domicile des clients. Testés durant plusieurs mois, Amazon déploie aujourd’hui quelques robots Scout à Irvine en Californie, comme elle l’explique sur son blog.

Un robot autonome accompagné de son ambassadeur

On ne sait pas exactement combien de robots seront déployés dans les rues du sud de la Californie. Comme pendant les tests, Scout livra les clients du lundi au vendredi, dans la journée et sera accompagné d’un « ambassadeur » afin de surveiller l’itinéraire du robot et potentiellement expliquer le concept aux clients les plus surpris.
Amazon explique « les clients sont excités lorsqu’ils voient l’appareil de livraison pour la première fois. » Pour la petite anecdote, un enfant aurait même demandé à son papa un « Scout » pour Noël. Les premières réactions semblent donc positives.

Attention cependant, toutes les livraisons ne seront pas faites par les petits robots bleus. La priorité sera donnée aux colis légers.  Il faudra donc être chanceux pour voir Scout devant le pallier de sa porte.

L’entreprise ajoute que Scout a fait face à quasiment toutes les conditions météorologiques. En Californie, les robots Scout devront affronter le soleil et les nuages, ce qui devrait aller.

Quel avenir pour les salariés d’Amazon ?

Une fois de plus, Amazon semble vouloir laisser place à la technologie au détriment des humains. Même si pour le moment des ambassadeurs sont présents, à terme les robots seront 100% autonomes. La société de Jeff Bezos fera moins appel à des sociétés de transports et recrutera probablement moins. En mai dernier, Amazon faisait polémique avec 2 machines, pouvant potentiellement détruire plus de 1000 emplois. Même si les robots ne sont pas prêts d’envahir les rues et prendre tout le travail des humains, Amazon contribue à ce changement.

Send this to a friend