100 millions de chinois utilisent WeChat pour prendre les transports en commun
Transports

100 millions de chinois utilisent WeChat pour prendre les transports en commun

À travers les mini-applications intégrées à son application WeChat, Tencent compte désormais 100 millions de chinois sur Ride Code, un service de vente de tickets de transports en commun.

Ride Code a vu le jour en juillet 2017 sur WeChat, dans le cadre de la création de mini-programmes. La super application chinoise compte à présent 100 millions d’utilisateurs, uniquement pour la vente de ticket de transport. C’est qu’a ce annoncé Tencent le 31 juillet.

Pour faire simple, Ride Code permet de payer son accès aux réseaux de bus ou de métro avec un QR code. Les entrées des stations de métro et les bus sont équipés de lecteurs et il suffit simplement de présenter son code pour qu’un trajet soit payé. Ensuite, la somme est prélevée à travers WeChat Pay sur le compte de l’utilisateur.

À présent, Ride Code est proposé dans plus de 120 villes en Chine, totalisant 28 provinces. Les trois qui comptent le plus d’utilisateurs sont les provinces de Guangdong, Shandong, et Shaanxi. La ville qui a enregistré la plus grande fréquentation de passager utilisant l’application WeChat est Shenzhen, avec 7 097 passages par jour. Dans son annonce, Tencent promet de ne pas s’arrêter là. En effet, Hong Kong sera la prochaine destination compatible avec son service.

Brique par brique, le géant du numérique chinois devient un acteur majeur, si ce n’est l’acteur majeur des transports du pays. Il ne propose pas directement de services, mais offre des produits pour réduire autant que possible les points de frictions dans l’expérience des passagers.

Si le cas de WeChat et Ride Code est propre à la Chine, on ne peut que rêver d’un système similaire en France. Imaginez que Citymapper se mette à exploiter le capteur NFC des smartphones, avec un prélèvement automatique sur votre compte. Que vous soyez à Lyon, Paris, Bordeaux, ou Nantes, votre téléphone répond aux bornes, et selon le nombre de scans que vous effectuez, vous fera souscrire au ticket le plus intelligent pour votre mode de déplacement … Paris devrait bientôt expérimenter cela avec la RATP, mais il n’y a pas de brique supplémentaire de prévue pour l’instant. On peut donc se laisser rêver, mais moderniser la mobilité dans nos agglomération ne doit pas passer uniquement par la création de pistes cyclables, il faut favoriser le recours aux technologies pour fluidifier les trajets.

Send this to a friend