Chose promie, chose due ! Tim Cook avait confirmé l’arrivée de l’Apple Card pour le mois d’août au moment de la présentation des résultats de la firme pour le troisième trimestre 2019. Il y a quelques jours Goldman Sachs dévoilait les conditions d’utilisation de la carte bancaire. On apprenait que l’achat de cryptomonnaie ou de billets de loterie serait impossible.
Aujourd’hui Apple, lance officiellement son Apple Card en avant première, avant un déploiement pour tous les détenteurs d’iPhone d’ici la fin du mois. Les premiers utilisateurs sont donc des personnes choisies au hasard (on ne sait pas sur quels critères), s’étant inscrites pour recevoir plus d’informations sur la carte. Sur YouTube, la firme à la pomme a dévoilé plusieurs tutos vidéos pour bien comprendre comment la carte, sans frais, fonctionne ainsi que les diverses offres de crédit.

Tout passe par l’iPhone

Toute l’inscription se fait via l’iPhone. Ce dernier doit être doté d’iOS 12.4. Il faut entrer son adresse, date de naissance, niveau de revenu, les quatre derniers de sa carte de sécurité sociale et plusieurs informations sont pré-remplies. Ces informations sont essentielles pour faire valider la demande auprès de Goldman Sachs qui approuvera ou non le dossier en temps réel, en moins d’une minute.

Une fois validé, votre carte digitale se trouvera dans l’Apple Wallet. Si vous souhaitez obtenir la carte physique en titane, il faudra en faire la demande, gratuitement pour la recevoir par courrier. À noter, cette dernière ne prend pas en charge les paiements sans contact.
Autre particularité, une fois la carte validée vous aurez trois numéros de carte associés à l’Apple Card, comme le note The Verge : un pour votre téléphone, l’autre pour la carte physique et le dernier, un numéro virtuel pour les sites qui ne prennent pas en charge Apple Pay.

En cas de perte ou de vol de la carte, il suffit d’utiliser Wallet pour bloquer la carte. Par contre, si un utilisateur souhaite se séparer de l’Apple Card, il faut obligatoirement contacter Goldman Sachs.

En fonction des achats réalisés, la tableau de bord des dépenses s’affichera en temps réel, avec différents types de couleurs, par exemple orange pour des dépenses au restaurant.

Les premiers chanceux qui peuvent dès aujourd’hui tester la carte et donneront leur avis auront un impact important sur le développement de l’Apple Card. On attend avec impatience les premiers retours !