Apple, Microsoft, et Google s'apprêtent à tester un standard pour les données de santé
Technologie

Apple, Microsoft, et Google s’apprêtent à tester un standard pour les données de santé

Un nouveau modèle appelé CARIN Blue Button API qui sera mis en place dès 2020.

Des géants du numérique, des sociétés spécialisées dans le médical, mais aussi des administrations américaines vont participer à un test visant à mettre en place un nouveau standard dans la récolte et dans le traitement des données de santé. Ce standard a été baptisé CARIN Blue Button, et présenté le 30 juillet lors d’une conférence organisée par la Maison Blanche.

Cette nouveauté suit le lancement en 2018 de Blue Button 2.0 par les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS). Il s’agit d’une agence fédérale des États-Unis qui travaille sur les différents systèmes d’assurance-maladie. Blue Button 2.0 a permis à 44 millions de bénéficiaires d’accéder à leur historique médical en numérique.

Ceci à pavé la voie à ce fameux CARIN Blue Button qui lui, a été développé par des sociétés privées dont des organisations de consommateurs, des développeurs d’applications de santé, des assureurs, et d’autres. On retrouve parmi ces entreprises une fédérations de plus de 36 sociétés d’assurances (BlueCross/BlueShield association), mais également Apple, Microsoft, Google, ou l’État de Washington.

Toutes ces organisations vont mettre en place le modèle de CARIN dans des cas bien concrets. Cela permettra d’étendre ce standard de normalisation des données lors de son lancement en 2020. Surtout qu’avec des situations réelles dans des administrations et trois des GAFAM, il y a de fortes chances que le rendu final ne laisse aucune place à l’erreur.

C’est d’autant plus intéressant lorsque l’on voit Apple et Google dans ces parties prenantes. L’un développe iOS, l’autre Android, et ils occupent à eux deux la quasi-totalité des parts de marché des systèmes d’exploitation pour mobile. Cela signifie qu’en changeant de smartphone il sera nettement plus simple pour les américains d’accéder à leurs données de santé, directement dans les application natives des produits Apple et appareils Android.

Ce standard va permettre aux géants du numérique d’uniformiser les informations qu’elles présentent, et ainsi se différencier sur l’interface qu’elles offrent plutôt que les données récupérées. Apple avait déjà un service de la sorte, mais à sa sauce. De même pour Microsoft. Passer de l’un à l’autre peut s’avérer bien trop complexe. CARIN Blue Button va donc se mettre au service de tous, et c’est tant mieux.

Send this to a friend