DeepMind : une IA capable de prévenir 48h à l'avance une insuffisance rénale aiguë
Intelligence Artificielle

DeepMind : une IA capable de prévenir 48h à l’avance une insuffisance rénale aiguë

DeepMind continue ses recherches pour la médecine, et pourrait drastiquement transformer ce secteur.

Les insuffisances rénales aiguës tuent chaque année près de 500 000 personnes aux États-Unis, ainsi que 100 000 au Royaume-Uni. En France c’est près de 82 000 décès par an dus à ces lésions. Comme on le voit de plus en plus ces derniers mois, l’IA semble être l’une des meilleures solutions pour tenter de remédier à ce type de problèmes. Déjà en début d’année, Google songeait à utiliser sa branche dédiée à l’IA pour prévenir les lésions rénales.

Aujourd’hui, c’est confirmé, un algorithme né d’une initiative menée par le Département américain des anciens combattants est capable de prévenir jusqu’à 48h avant une crise d’insuffisance rénale aiguë. Lors de la phase de tests, le programme a fonctionné sur 9 patients sur 10. L’application Streams, dédiée aux professionnels de la santé, et conçue par DeepMind, a permis de prendre en charge les patients urgents dans les 15 minutes, contre plusieurs heures sans l’application. Seulement 3,3% de cas critiques ont été manqués, contre 12,4% sans Streams. Alliée à cette IA, l’application Streams pourrait grandement aider à détecter un cas critique en amont.

Les progrès effectués par DeepMind pourraient faire évoluer la médecine d’une tache basée sur la réactivée, à une approche plus préventive. Cette IA fonctionne pour les insuffisances rénales aiguës, mais DeepMind ne compte s’arrêter qu’à ce cas de figure. Les équipes continuent de travailler sur des maladies qui entraînent des millions de décès inévitables chaque année. Ces travaux devraient se poursuivre dans le cadre du Google Health.

Send this to a friend