1 milliard de téléchargement pour Pokémon Go
ApplicationDivertissement

1 milliard de téléchargement pour Pokémon Go

Quelques semaines après la sortie du nouveau jeu Niantic consacré à l'univers de Harry Potter, le développeur de jeux vidéo comptabilise 1 milliard de téléchargements pour Pokémon Go.

Le jeu disponible sur Android et iPhone était un vrai phénomène culturel à sa sortie durant l’été 2016. Développé par le studio Niantic, ancienne filiale de Google dont Nintendo détient 33 %, le jeu gratuit permet aux utilisateurs de chasser et capturer un maximum de Pokémon dans un monde parallèle grâce à l’appareil photo et la géolocalisation de leurs smartphones.

Depuis, le phénomène Pokémon Go s’essoufflait fortement. Mais cet été, la société Pokémon a publié une série de vidéos en japonais pour annoncer que le jeu avait été téléchargé plus d’un milliard de fois depuis son lancement ! Un chiffre qui a de quoi donner le tournis à de nombreux développeurs de jeux vidéo.

Ce score est à prendre avec précaution puisqu’il ne donne aucune information sur le nombre d’utilisateurs actifs. En mai 2018, la société Superdata estimait 147 millions d’utilisateurs mensuels actifs. Beaucoup de téléchargements sont arrivés peu après le lancement du jeu puisque les créateurs célébraient leurs 500 millions de dollars quelques semaines après ses débuts.

Si la croissance de Pokémon Go est désormais beaucoup plus lente, le jeu est parvenu à garder une base solide de joueurs. En 2018, Niantic développait de nouvelles fonctionnalités comme l’échange de Pokémon pour renouveler l’expérience des apprentis dresseurs.

Nouveau défi

La société Niantic s’est lancé dans une nouvelle aventure en développant un jeu mobile inspiré de la célèbre franchise de J.K. Rowling. Harry Potter: Wizards Unite est basé sur la même fonctionnalité qui avait fait le succès de Pokémon Go il y a trois ans : la réalité augmentée. En France, Harry Potter: Wizards Unite est sorti le 19 juin dernier. Pour le moment, le succès est en demi-teinte et bien loin du phénomène Pokémon Go. Le jeu a séduit trois millions d’utilisateurs en trois jours contre 28 millions en quatre jours pour son prédécesseur.

Send this to a friend