Apple : la vente d'iPhone en baisse compensée par les services et les wearables
Technologie

Apple : la vente d’iPhone en baisse compensée par les services et les wearables

Apple n'a plus besoin de miser uniquement sur ses smartphones pour réussir !

Comme de nombreuses entreprises, Apple vient d’annoncer ses résultats pour le troisième trimestre. Les résultats sont bons, il s’agit d’ailleurs « du trimestre le plus important de l’entreprise, avec un chiffre d’affaires record pour les services et la belle croissance des wearables. » Les ventes de l’iPhone sont cependant en baisse et représentent désormais moins de la moitié du chiffre d’affaires de la pomme.

Les semaines sont mouvementées pour Apple. On apprenait récemment que Siri écoutait certaines de nos conversations, que l’entreprise n’obtiendrait pas de dérogation tarifaire pour son Mac Pro ou encore qu’elle pourrait lancer sa carte de crédit en août (information d’ailleurs confirmé par l’entreprise).
De plus, Apple a récemment racheté une partie des puces réseaux Intel et les rumeurs sur l’iPhone 11 et les iPads courent !

Des résultats exceptionnels pour Tim Cook

La société de Tim Cook a ainsi annoncé un chiffre d’affaires de 53,8 milliards de dollars et un bénéfice par action de 2,18 dollars pour ce 3ème trimestre. Un chiffre d’affaires supérieur à l’un de ses concurrents, Huawei, qui malgré ses différends avec les USA enregistre un CA en hausse de 23% ! Apple annonce un bénéfice net en baisse comparé à 2018, s’établissant à10 milliards de dollars.

Les services et les wearables font le bonheur d’Apple

Dans le détail, le chiffre d’affaires de l’iPhone est en baisse comparé à l’année passée. Il a atteint 25,99 milliards de dollars contre 29,47 milliards de dollars. C’est la première fois que les ventes de l’iPhone représentent moins de la moitié des revenus de la firme.
La société se rattrape cependant avec ses services, comme l’App Store, iCloud ou encore Apple Pay qui représente 11,46 milliards de chiffres d’affaires.

L’autre catégorie a surveillé et qui « aide » Apple est la vente de wearables avec les AirPods, l’Apple Watch… Comparé à l’année passé, le chiffre d’affaires a bondit de près de 50%  passant de 3,7 milliards de dollars en juin 2018 à 5,5 milliards fin juin 2019.
Les ventes de Mac et d’iPad ont respectivement généré 5,8 milliards de dollars et 5 millards de dollars.

L’annonce de ses résultats a sans surprise entraîné un bond de l’action de l’entreprise.

Les habitudes de consommation évoluent et Apple l’a bien compris

La baisse des ventes pour l’iPhone n’est pas une surprise. Avec un nouveau téléphone qui sort tous les ans, les utilisateurs sont moins enclins à dépenser plus de 1000 euros chaque année pour avoir le dernier Apple. D’autant plus qu’en 2020, la firme devrait sortir des iPhone dotés de la 5G. L’entreprise compense cette baisse avec le développement de ses services et viendra même concurrencer Netflix très prochainement avec Apple TV+.

Pour le prochain semestre qui sera accompagné par le lancement de nouveaux produits et services, comme Apple Arcade l’iPhone 11, Apple mise sur un chiffre d’affaires entre 61 et 64 milliards de dollars.

Send this to a friend