Waze Carpool : il est désormais possible de prendre plusieurs passagers en covoiturage
Transports

Waze Carpool : il est désormais possible de prendre plusieurs passagers en covoiturage

Un petit ajout mais qui à toute son importance pour les conducteurs, Waze et surtout Google !

Au Brésil, en Israël, au Mexique et aux États-Unis, les habitants peuvent faire du covoiturage grâce à Waze Carpool. L’application utilisée dans le monde entier comme GPS, s’est lancée sur le marché du covoiturage et le succès semble au rendez-vous ! Waze vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité qui risque de ravir les conducteurs : la possibilité de faire des trajets avec plusieurs passagers.

Jusqu’à présent, Carpool qui s’est lancée aux États-Unis en octobre dernier se limitait à un trajet avec deux personnes : le conducteur et un passager. Rien d’embêtant en soi, mais avec plus de passagers à bord, le chauffeur peut gagner plus d’argent (ou plutôt faire plus d’économies) et les discussions peuvent varier. Waze a donc décidé d’écouter sa communauté, comme elle l’a récemment fait en ajoutant le prix estimé du coût du péage durant un trajet.

Un ajout important pour les conducteurs

Au niveau de l’interface, c’est les conducteurs verront apparaître cette nouvelle fonctionnalité. Ils pourront ainsi au moment de la création d’un nouveau trajet, inviter des personnes qu’ils ont déjà pris dans un trajet, en cliquant tout simplement sur l’icône « + », ou en ajoutant les personnes qui font le chemin, tout en ayant la possibilité de vérifier leur profil.
À travers cette fonctionnalité, les conducteurs pourront également avoir un aperçu du montant empoché suite à une course avec 1 ou 4 passagers. L’application précise « les prix sont ajustés, de sorte qu’ils ne dépassent pas la somme totale de l’essence et l’usure », mais les chauffeurs pourront bénéficier d’un « petit supplément à chaque passager. »

Pour rappel, via Carpool les conducteurs sont limités à deux trajets par jour. Un le matin pour aller au travail et un le soir pour rentrer, en toute logique. Espérons que l’application se lance en France prochainement !

Send this to a friend