La Federal Trade Commission réclame 5 milliards de dollars à Facebook
Réseaux Sociaux

La Federal Trade Commission réclame 5 milliards de dollars à Facebook

Une punition à première vue importante qui finalement ne touche pas tellement le géant américain

En mars 2018, la Federal Trade Commission (FTC) confirmait l’ouverture d’une enquête à propos de l’affaire Cambridge Analytica qui concerne le consultant britannique du même nom, ainsi que Facebook. Pour rappel, entre 2014 et 2015, 270 000 personnes ont téléchargé l’application ThisIsYourDigitalLife en pensant participer à une étude universitaire. Cependant, l’application collectait les données des utilisateurs, ainsi que celles de ses amis Facebook. Ces données étaient récoltées par Cambridge Analytica, plus de 87 millions d’utilisateurs ont été victimes de cette fuite.

Quelques mois après le début de cette enquête, la FTC annonce officiellement en ce mercredi 24 juillet 2019, un accord avec Facebook afin de clôturer les litiges sur la protection de la vie privée. Le régulateur américain assène sa deuxième amende la plus importante au groupe Facebook, de l’ordre de 5 milliards de dollars. De plus, le réseau social devra mettre en place un comité sur la vie privée, tout en prenant de nouvelles dispositions afin d’assurer la protection de la vie privée des utilisateurs du réseau social.

Comme le Washington Post l’avait prédit hier, la FTC estime que Facebook a violé la loi en ne protégeant pas les données de tiers, en diffusant des annonces par des numéros de téléphone utilisés en tant que double authentification. Pour finir, la FTC reproche au réseau social d’avoir menti à ses utilisateurs en déclarant que son logiciel de reconnaissance faciale était désactivé par défaut. La Federal Trade Commission estime qu’une amende de 5 milliards de dollars devrait faire l’affaire. Il est important de préciser que Facebook, rien qu’au quatrième trimestre 2018, a généré un chiffre d’affaires de 16 milliards de dollars. En d’autres termes il suffira d’un mois pour que le réseau social amortisse l’amende de la FTC. Bloomberg Law rapporte que le sénateur Richard Blumenthal aurait qualifié cet accord de piqûre d’épingle.

Send this to a friend