Vous ne le saviez peut-être pas, mais dans de nombreux pays émergents, des millions de personnes utilisent encore des téléphones basiques dépourvus d’Android et d’iOS. Le célèbre modèle 8110 de Nokia joue par exemple sur ce côté nostalgique pour relancer d’anciens modèles cultes. Désormais, WhatsApp devient accessible sur les téléphones qui utilisent KaiOS.

KaiOS : l’avenir des réseaux sociaux ?

Après Google, place à WhatsApp. En effet, le groupe Facebook s’est enfin décidé à ouvrir les vannes : WhatsApp sera désormais présent sur le KaiStore. Des millions de personnes jusqu’à présent “privées”, de l’application de messagerie de référence, pourront l’utiliser sur leur téléphone. Dès le troisième trimestre de cette année, les téléphones KaiOS seront préchargés avec WhatsApp. Près de 100 millions de personnes utilisent ce genre de téléphone à ce jour.

Avec près de 1,5 milliard d’utilisateurs à travers le monde, WhatsApp ne veut pas s’arrêter là et continue sans cesse de trouver des moyens de grossir et de séduire de nouvelles communautés. L’application de messagerie est partie du constat que de nombreuses personnes n’ont toujours pas les moyens de se payer un smartphone dernière génération. Pourquoi n’auraient-elles pas le droit de profiter de WhatsApp malgré tout ?

Pour connecter les populations des pays émergents

Pour les aider à se connecter au monde, à leur famille et à leurs amis, au marché de l’emploi ou à celui de l’entrepreneuriat, WhatsApp améliore son service au quotidien. Ces téléphones que nous appelons les feature phone ont un avantage : celui d’offrir une autonomie de plusieurs jours tout en proposant une connectivité Internet, ce qui leur permet d’être compatibles avec des applications comme YouTube ou WhatsApp dans les semaines à venir.