Actuellement, dans le cadre de ses nouvelles règles, Instagram fait du tri et supprime une grande quantité de comptes qui vont à l’inverse de ces dernières. Instagram décide de rester transparent en informant les utilisateurs susceptibles de voir leur compte supprimé.

De plus, les utilisateurs concernés par ces suppressions de comptes pourront faire appel concernant les contenus en rapport avec la nudité, la pornographie, le harcèlement, les discours de haine, les stupéfiants, ainsi que le terrorisme. Ce message de prévention détaillera les raisons pour lequel il a été envoyé à ce compte en montrant les posts ou stories qui sont reprochés. De ce fait, Instragram évite l’effet de surprise, et laisse une seconde chance à l’utilisateur. En cas de récidive, le réseau social n’ira pas par quatre chemins et supprimera le compte ainsi que ses publications, archives, messages, abonnements, et abonnés.

En plus de ce premier avertissement, Instagram prévoit de devenir intransigeant avec les profils qui ne respectent pas les nouvelles règles. Comme sa société mère Facebook, Instagram est souvent pour ses suppressions de contenus abusifs. Désormais, les auteurs en désaccord avec la décision du réseau social pourront porter réclamation plus simplement pour justifier la présence de leur contenu sur la plateforme. La politique d’Instagram vise à interdire les utilisateurs qui affichent « un certain pourcentage de contenu offensant », le réseau social va maintenant sanctionner les personnes qui violent ses conditions d’utilisations à répétition. Comme toujours, les règles sont floues, pour éviter que les acteurs malveillants trouvent une solution de contourner le système. D’après ce qu’affirment les dirigeants de la plateforme, cette nouvelle politique devrait largement réduire le nombre de posts offensants.