Une peau artificielle 1000 fois plus sensible que la peau humaine
Science

Une peau artificielle 1000 fois plus sensible que la peau humaine

Cette invention pourrait redonner des sensations aux personnes équipés de prothèses

Benjamin Tee, de l’Université nationale de Singapour, et d’autres chercheurs, ont créé une peau artificielle 1000 fois plus sensible que la peau humaine. Cette peau ressent parfaitement la température, ainsi que la pression. Elle devrait être utilisée pour recouvrir des prothèses afin de proposer une meilleure expérience à la personne, mais également sur des robots pour qu’ils puissent mieux percevoir leur environnement.

Ce mélange de caoutchouc et de plastique est recouvert de capteurs. Lorsque la peau touche quelque chose, des capteurs transmettent des impulsions électriques à un récepteur. Les « capteurs » humains envoient des signaux à une fréquence maximale inférieure à 1 kHz, soit 1000 fois par seconde. En ce qui concerne la peau artificielle, les capteurs renvoient des signaux à une fréquence de 9 MHz, soit 9 millions de fois par seconde.

Benjamin Tee explique que « lorsque nous touchons une tasse de café, par exemple, notre peau envoie instantanément des signaux électriques à nos muscles et à notre cerveau pour qu’ils soient traités ». Cet exemple de la tasse de café n’est pas anodin, puisque lors des tests, Benjamin Tee et l’équipe de chercheurs ont placé la peau artificielle sur une prothèse de main qui tenait une tasse brûlante. Les scientifiques ont observé que trois types de sensations ont été enregistrées. Suite à cela, Benjamin Tee indique que cette technologie pourrait permettre aux robots d’avoir de la peau sur tout le corps, exactement comme un être humain.

Send this to a friend