La cryptomonnaie bientôt en vigueur pour les entreprises françaises
Technologie

La cryptomonnaie bientôt en vigueur pour les entreprises françaises

La technologie ne cesse de progresser, la cryptomonnaie est un très bon exemple. Elle sera bientôt familière à certaines entreprises françaises.

L’économie prend un tout nouveau tournant avec la démocratisation prochaine de l’usage de la cryptomonnaie. Il s’agit d’un rebondissement important dans une économie comme celle de la France. Celle-ci va insuffler une première vague de loi autorisant l’utilisation de la cryptomonnaie.

Une régulation conséquente pour cette monnaie virtuelle

La protection du consommateur en France est considérable, c’est pourquoi les entreprises souhaitant se lier au système de cryptomonnaie doivent s’adapter au droit. Anne Marechal, la directrice générale des affaires juridiques à l’Autorité des marchés financiers, voit la France comme un marché « précurseur » et souhaite offrir aux différents acteurs de véritables cadres au niveau juridique et fiscal. Par ailleurs, ces sociétés devront payer leurs impôts directement en France.

Le travail de l’Autorité des marchés financiers aura de grandes conséquences pour les entreprises spécialistes en monnaies virtuelles, car la façon dont la cryptomonnaie devait jusqu’à présent assez floue. Il faut savoir que la digitalisation se retrouve régulièrement face à des failles juridiques, il est donc impératif d’établir un cadre précis de règles et de normes.

La protection des consommateurs au centre des préoccupations

La confidentialité et la protection des personnes privées sont une priorité pour l’État français. L’approche de la cryptomonnaie implique nécessairement de veiller au respect des usagers. Facebook se retrouve constamment arrêté dans la création de sa pièce de monnaie « La Libra ».

Le géant du numérique fait face à de nombreuses attaques en matière de respect des données et de la vie privée de ses utilisateurs, une monnaie virtuelle serait donc un risque potentiel pour les usagers de la plateforme. Certaines entreprises françaises souhaitent d’ailleurs une réglementation du milieu plus importante pour protéger leurs consommateurs et leurs entreprises.

Send this to a friend