Qui sont les 5 CMOs les plus influents du monde ?
Marketing

Qui sont les 5 CMOs les plus influents du monde ?

Le marketing est primordial pour le bon développement d'une entreprise. Voici les CMO les plus influents au monde.

Dans une multinationale plusieurs cadres se partagent la gestion de l’entreprise, ces membres font partie de ce qu’on appelle plus communément la C-suite. En fonction de la société, on y retrouve, forcément, un CEO (chief executive officer), un COO (chief operating officer), ou encore un CTO (chief technology officer). Dans un article précédent, nous nous sommes penchés sur la perception du marketing par les cadres d’une entreprise. Pendant longtemps, le CMO (chief marketing officer) n’était pas considéré de la même manière que le reste de la C-suite. Aujourd’hui, les choses ont changé, puisque le marketing n’est plus une dépense contraignante, mais bel et bien un budget à part entière.

De ce fait, le CMO est désormais une pièce maîtresse du développement d’une entreprise. Forbes, en partenariat avec Sprinklr et LinkedIn, a mené une étude pour déterminer qui sont les 50 CMO les plus influents en 2019. Ce classement démontre que derrière Mark Zuckerberg, Tim Cook, Jeff Bezos, Dara Khosrowshahi, ou encore Ren Zhengfei, se cache un CMO et toute une équipe qui oeuvre pour continuer de développer l’entreprise. Sans surprise, ce sont les entreprises technologiques les plus représentées dans ce classement. Viennent ensuite le milieu de la finance, puis celui de l’automobile.

1/ Keith Weed – Unilever

Alors qu’il a annoncé qu’il prendra sa retraite à la fin de cette année, Keith Weed a passé 35 ans chez Unilever à optimiser le marketing du groupe européen. C’est la troisième année consécutive que Keith Weed occupe la première place de ce classement. Au cours de cette année, Keith Weed a maintenu ses efforts pour continuer de faire connaître la créativité du groupe Unilever. En plus des nombreux éloges, Keith Weed a réussi à doubler le budget consacré à l’opération Unstereotype. Déjà en 2016, le CMO s’exprimait lors des Cannes Lions en promettant « un engagement du groupe dans des publicités plus progressistes, débarrassées des stéréotypes de genre. L’objectif est de se débarrasser des publicités stéréotypées et sexistes. »

2/ Marc S. Pritchard – Procter & Gamble

Du haut de ses 59 ans, Marc S. Pritchard continue d’évoluer avec son temps. Marc S. Pritchard aime par-dessus tout jouer sur l’actualité en proposant des stratégies qui peuvent devenir controversées. Par exemple, avec la campagne Gilette « The Best Men Can Be » déployée en janvier 2019 soutient le #MeToo en appelant les hommes à changer de comportement. Pourtant, dès la sortie des premiers spots publicitaires, les réseaux sociaux se sont embrasés. De nombreux hommes se sont sentis insultés, certains ont même juré de ne plus utiliser cette marque. Sur YouTube la vidéo comptabilise 67 000 pouces bleus, contre 315 000 pouces rouges.

3/ Antonio Lucio – Facebook

Sans surprise, les GAFAM sont représentés dès la troisième place avec Antonio Lucio, le CMO de Facebook. Après avoir beaucoup appris chez Visa et HP, Antonio Lucio emmène désormais son expérience au sein du géant des réseaux sociaux. Peu de temps après son arrivée, il a lancé « More Together », l’une des campagnes les plus complètes à ce jour pour le réseau social. Cette campagne souligne la capacité de la plateforme à rassembler des personnes partageant des intérêts communs et contribue à adoucir l’image de Facebook malgré les scandales qui l’entachent.

4/ Ann Lewnes – Adobe

Ann Lewnes est la première femme de ce classement. D’ailleurs on remarque qu’en 2019 les femmes sont encore plus représentées qu’en 2018. L’année dernière nous comptions 26 femmes pour 24 hommes, tandis que cette année, ce classement présente 31 femmes contre 19 hommes. Après avoir passé 13 ans en tant que CMO chez Adobe, Ann Lewnes continue d’innover pour son entreprise. Elle demeure une adepte du marketing numérique en se basant sur les données et les compétences humaines. Lors de la dernière conférence MarTech, Ann Lewnes a tenu à souligner l’importance de l’instinct, de l’intuition, et de la créativité dans le marketing. Pour elle, il est impensable que des robots soient capables de devenir des spécialistes du marketing.

5/ Kristin Lemkau – JPMorgan Chase & Co

Le principal objectif de Kristin Lemkau est l’humanisation de sa marque. Pas si facile pour ce géant de la finance. Pourtant, avec la campagne #ThisMama, Kristin Lemkau est parvenue à mettre dans la lumière les mères qui travaillent. Elle réussit notamment à mettre en scène Serena Williams et sa fille. Cette campagne a remporté un franc succès, ce qui a motivé Kristin Lemkau à continuer d’humaniser sa marque sans forcément passer par l’aspect maternel.

Les 45 autres profils sont aussi intéressants, et l’étude menée par Forbes, Sprinklr et LinkedIn est bien plus approfondie. Pour les intéressés, le document complet se trouve juste ici.

Send this to a friend